La Française des Jeux privatisée dans les prochains mois ?

72 %
La FDJ est actuellement contrôlée à 72% par l'Etat français.

La Française des Jeux (FDJ) sera privatisée "dans les prochains mois", a déclaré mercredi 28 août le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

"Nous avons (...) engagé la privatisation de La Française des Jeux qui sera effective dans les prochains mois", a déclaré Bruno Le Maire, lors d'un discours prononcé dans le cadre de l'université de rentrée du Medef, à Paris.

La FDJ devrait être privatisée avant fin 2019, selon Le Maire

Pour rappel, en juin 2019, le ministre de l'Economie et des Finances avait expliqué que l'opération, dont le principe a été approuvé fin mai dans le cadre de la loi Pacte, aurait lieu d'ici à la fin de l'année "si les conditions de marché le permettent".

Quatrième loterie mondiale et numéro deux européenne, la FDJ est aujourd'hui contrôlée à 72% par l'Etat français, qui compte conserver au minimum 20% du capital à l'issue de l'opération.

Des privatisations qui rapportent

En octobre 2018, le gouvernement avait obtenu le feu vert de l'Assemblée nationale pour les privatisations de Française des Jeux (FDJ) et du groupe ADP (ex-Aéroports de Paris). Ces opérations sont inscrites dans le projet de loi Pacte. Grâce aux votes des députés, l'État a pu commencer les opérations de vente de ses actifs dans le capital des deux groupes. 

Bruno Le Maire, évoquait alors une « bonne opération » pour un État qui se veut plus « stratège » que « rentier ». L'argent engrangé par ces opérations participera au désendettement de l'État, et aussi à abonder le fonds pour l'innovation. La privatisation de la FDJ devrait rapporter à l'État entre 1 et 1,5 milliards d'euros.


A découvrir