Situation des femmes : en 2019, des progrès restent toujours à faire

46,25 %
En France, quasiment 1 ministre ou parlementaire sur 2 est une femme.

Les Françaises sont toujours loin d’être rémunérés à égalité avec leurs homologues masculins et sont encore trop rarement chefs d’entreprise. En revanche, la France peut être fière du nombre important de femmes parmi ses ministres et ses parlementaires, apprend-on d’une étude réalisée par Nestpick, un agrégateur d'annonces de location d'appartements meublés, sur la base de chiffres officiels librement disponibles.

L’écart salarial entre les hommes et les femmes est le moins important en Roumanie

La France a encore d’importants progrès à faire sur le plan de l’égalité salariale. L’écart salarial entre les hommes et les femmes se situe actuellement à 13,5% dans notre pays (sources : OCDE, Eurostat, le Forum économique mondial et le Global Gender Gap report 2018), ce qui place la France 51e dans le palmarès des pays les plus égalitaires.

Quant aux pays où l’écart salarial entre les hommes et les femmes est le moins important, ce sont, dans l’ordre, la Roumanie, la Thaïlande, Costa Rica, l’Oman, la Malaisie, et la Belgique. En plus, dans deux pays (le Cameroun et le Laos) les femmes sont rémunérées même davantage que les hommes. À l’inverse, l’écart salarial est le plus important en Arabie saoudite, Corée du Sud, Inde, au Sri Lanka, aux Émirats arabes unis, en Estonie et en Russie.

Femmes entrepreneurs : la France a encore des progrès à faire

Déception également concernant l’entrepreneuriat : la France se classe 49e dans le palmarès des pays qui comptent le plus de femmes entrepreneurs (un classement établi en fonction de la proportion d’entreprises comptant au moins une femme fondatrice et de la proportion d'entreprises détenues à plus de 50% par des femmes). Quant aux « meilleurs élèves », ce sont l’Estonie, le Singapour, l’Islande, Malte et Suisse.

En revanche, notre pays occupe une honorable troisième place dans le palmarès des pays comptant le plus de femmes au sein du gouvernement (46,25%) (pourcentage de femmes occupant des postes ministériel et proportion de sièges occupés par des femmes dans les parlements nationaux), après le Rwanda (50,96%) et la Suède (49,15%). Dans ce classement, la France est suivie de l’Afrique du Sud (42%) et de la Finlande (40,25%).


A découvrir