Les fêtes de Noël seront fructueuses pour le commerce en ligne

16 MILLIARDS
Le secteur de l'e-commerce devrait atteindre le chiffre d'affaires de
16 milliards d'euros pendant les fêtes.

Les consommateurs français dépenseront cette année 593 euros en moyenne pour Noël, selon une étude d'Accenture. Une partie de cet argent sera dépensé en ligne, révèle la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance.

Selon la fédération des professionnels du secteur, le chiffre d'affaires des boutiques en ligne durant la période des fêtes devrait s'établit à 16 milliards d'euros. Un chiffre en progression de 13% par rapport à l'an dernier durant la même période, mais qui n'égalera sans doute pas les performances du troisième trimestre. Le seuil des 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires avait été franchi, une croissance de 16% ! L'été avait été fructueux avec un volume des transactions en hausse de 20% et 8% de boutiques en ligne actives (elles sont 210 000 en France).

De plus en plus d'adeptes

Le nombre de consommateurs français adeptes du shopping en ligne progresse lui de 5,4%, à 36,9 millions. Les sites marchands veulent capter ces acheteurs, et ils vont user de toutes les ficelles, à commencer par de grosses promotions : dès ce vendredi 24 novembre, le secteur aura une idée de ce à quoi s'attendre avec le Black Friday, une fête commerciale importée des États-Unis. Elle sera suivie dès lundi prochain par le Cyber Monday. Amazon, le premier site d'e-commerce en France, a déjà lancé son propre Black Friday… depuis ce lundi. Tout est bon pour vendre en ligne !

Déjà des promotions

L'enjeu est de taille. Le chiffre d'affaires du secteur progresse sans cesse. En 2015, il se montait à 65 milliards d'euros : il était de 72 milliards l'an dernier. La Fevad vise le cap des 100 milliards de ventes en 2020, mais en attendant elles devraient franchir les 80 milliards d'euros dès cette année.


A découvrir


Olivier Sancerre

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.