Le FMI revoit à la baisse la croissance mondiale pour 2019

3,4 %
Le FMI espère une croissance mondiale de 3,4% pour 2020.

La croissance mondiale ne devrait pas dépasser 3% en 2019, d’après le Fonds monétaire international (FMI).

La croissance la plus faible depuis 10 ans

En avril dernier, le FMI indiquait dans ses prévisions du printemps une croissance mondiale de 3,3% pour l’année 2019. Finalement, pour ses données de l’automne, les prévisions sont revues à la baisse. Selon l’institution, elle ne devrait pas dépasser 3% pour l’année en cours.

Il s’agit du rythme le plus faible enregistré depuis la crise financière de 2009. Pour l’année prochaine, le FMI compte revoir une accélération mais reste très prudente, notamment sur l’incertitude qui règne sur la conjoncture mondiale. Objectif, 3,4% pour 2020.

Le FMI compte sur les pays émergents

Les principales causes de ce ralentissement sont à mettre au crédit des tensions commerciales qui pourraient coûter 0,8 points de PIB à la croissance mondiale de 2020. À cela, il faut ajouter la hausse des tarifs douaniers. Seule la politique monétaire accommodante des États-Unis a permis de ne pas voir la croissance mondiale à 0,5 point de moins que nous la connaissons pour 2019 et 2020.

Pour le FMI, l’accélération sera assez légère. L’institution compte sur une activité dynamique dans les pays émergents. En effet, ce n’est pas sur l’Europe, le Japon, les États-Unis ou la Chine qu’il faudra compter. Leur dynamique devrait être freinée. La prévision de croissance en zone euro pour 2020 est de l’ordre de 1,4%.


A découvrir