Les joueurs made in Ligue 1 manqueraient-ils de followers ?

82 %
Instagram est le réseau social préféré des jeunes de 16 à 25 ans avec
82% d'utilisateurs.

De l’arrivée de Messi au Paris Saint-Germain au retour de Ronaldo à Manchester United, sans oublier le départ avorté de Kylian Mbappé, le mercato d’été 2021 fut inoubliable à bien des égards, et évidemment, les réseaux sociaux ne sont pas en reste. D’ailleurs, comme le souligne une récente étude d’IQUII, le top 20 des joueurs les plus suivis de Ligue 1 présenterait même certaines particularités.

Si la plupart des fans de ballon rond déclarent sans hésiter que leur club de cœur sera toujours au-dessus de n’importe lequel de ses joueurs, certains chiffres laissent supposer le contraire. En effet, cet été, les deux plus grands noms du football mondial, à savoir Cristiano Ronaldo et Leo Messi, ont changé de club, provoquant ainsi un véritable bouleversement sur les réseaux sociaux.

Comme le souligne les données publiées ce mois-ci par IQUII, la particularité des deux joueurs n’est pas uniquement d’être dotés d’une notoriété supérieure à celle de leurs clubs respectifs sur Instagram, à savoir 340,8M d’abonnés pour Cristiano Ronaldo (48,8M pour Manchester United) et 262,9 millions pour Leo Messi (50,1M pour le PSG), mais également le fait qu’elle soit bien supérieure à celle de leurs championnats, qui disposent respectivement de 49,3M (Premier League) et de 2,8M (Ligue 1) de followers.

Il semble également qu’aucun de leurs concurrents directs actuels ne soit à la hauteur. Si l’on s’intéresse aux plus sérieux, on constate que Neymar Jr occupe la 3ème place, tous championnats confondus, avec “seulement” 160,5 millions de fans sur Instagram, soit un écart de 102,4 millions avec l’attaquant argentin qu’il aura, à priori, bien du mal à combler avant la fin de sa carrière.

Kylian Mbappé apparait lui aussi comme un successeur (potentiel) à ces deux joueurs ayant marqué toute une génération, mais semble également loin du compte, avec ses modestes 58 millions d’abonnés. Certes, l’attaquant tricolore n’a que 22 ans et a tout le temps de progresser sur ce terrain, d’autant plus que son manque relatif de popularité ne semble pas être le fait de son talent, mais plutôt lié à une spécificité de la Ligue 1 sur Instagram.

Si l’on observe le top 20, on constate que 17 places sont occupées par des joueurs évoluant au PSG qui, rappelons-le, est entré dans une nouvelle dimension depuis 2011. Concernant les trois autres, on retrouve Jérôme Boateng, arrivé cet été depuis le Bayern Munich, Cesc Fabregas, champion du monde 2010 bien connu du côté de la Premier League, ainsi que Lucas Paquetá, espoir du football brésilien découvert par le Milan AC, soit des footballeurs s’étant fait un nom au sein d’autres championnats, avant d’évoluer sur les pelouses de Ligue1.

De plus, si l’on s’intéresse à ce qui se passe chez nos voisins, on constate à la fois une plus grande variété de clubs représentée dans le top 20 des joueurs les plus suivis (8 en Serie A, 6 en Premier League, 5 en Bundesliga contre seulement 3 en Ligue 1), mais aussi la présence de nombreux joueurs nationaux, voire même formés au sein d’un club du championnat en question.

Alors, les fans de football français seraient-ils moins actifs que leurs homologues européens, quand il s’agit de soutenir les joueurs de leur championnat ? Ou ceux-ci manquent-ils tout simplement de notoriété en dehors de l’Hexagone ? Une interrogation qui relance le débat sur la sous-médiatisation du championnat de France à l’international, voire même sur son attractivité…


A découvrir

Mathieu Sauvajot

Titulaire d’un Master de la Sorbonne, spécialisé dans les questions relatives à l’Amérique latine, Mathieu Sauvajot a d’abord rédigé des articles traitant de la géopolitique et de l’économie de ce continent, avant de se tourner vers le domaine du sport. Désormais, il est rédacteur auprès de Paris United ainsi que de l’Observatoire du Sport Business.