Fonds de placement « durables » : les encours multipliés par deux

46 %
L'offre labellisée ISR (investissement socialement responsable)
représente 46% du marché des fonds durables.

Les encours des fonds de placement « durables » ont été multipliés par deux en 2019, pour atteindre 280 milliards d’euros. La performance a été au rendez-vous et a même surpassé celle du CAC 40, révèle Novethic, la filiale de la Caisse des Dépôts dédiée à la finance durable.

Le nombre de fonds « durables » a augmenté de 44% sur un an

Les institutions financières françaises ne cessent d’étendre leur offre d’épargne « durable ». Entre décembre 2018 et décembre 2019, le nombre de ces fonds est passé de 488 à 704. Et la demande a largement suivi puisque les encours ont presque doublé : 278 milliards d’euros fin 2019, contre 149 milliards d’euros fin 2018, nous apprend la dernière édition de l’indicateur Novethic.

De nombreuses sociétés de gestion proposent aujourd’hui des gammes complètes de fonds labellisés. La Banque Postale Asset Management, la filiale de gestion d’actifs de la Banque Postale, dispose ainsi de 35 fonds détenant le label ISR (investissement socialement responsable). Natixis, filiale du groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne, en propose 31 et BNP Paribas Asset Management, 22.

Fonds « durables » : une performance honorable en 2019

En 2019, la moitié des encours des fonds « durables » correspond à des fonds actions. Le reste se partage entre des fonds obligations (16%), des fonds monétaires (28%) ainsi que les autres classes d’actifs (6%).

Et si par le passé, les fonds « durables » étaient synonymes d’un sacrifice sur la rentabilité, en 2019 leur performance a été remarquable. La rentabilité des fonds actions a été de 28%, ce qui est même supérieur à la performance du CAC 40 sur la même période (+26%).


A découvrir