En 2017, Foodora a encore fait une belle année

30 %
Depuis son introduction en Bourse en juin 2017, le titre Delivery Hero
a progressé de 30 %.

Delivery Hero, la société de livraison de repas présente en France avec la marque Foodora, annonce avoir réalisé une belle croissance au cours de l’année 2017. Pour cette entreprise allemande, un véritable boom de l’activité s’observe sur tous les marchés.

Foodora : en Europe, les bénéfices ont fait un bond de 36 % en un an

Tous pays confondus, en 2017 le chiffre d'affaires de Delivery Hero a fait un bond de 46 %, à 3,82 milliards d’euros, ses bénéfices progressant de 60 %, à 544,2 millions d’euros. En Europe, le chiffre d'affaires a progressé de 29 %, et les bénéfices de 36 %. D'autres régions du monde affichent une dynamique encore plus impressionnante : au Moyen-Orient et au Maghreb, le chiffre d'affaires a bondi de 58 % et les bénéfices de 87 %. Aux États-Unis, ces deux indicateurs ont progressé de 59 % et 91 % respectivement.

Au cours de l'année 2017, Delivery Hero a acquis Deliveras, une petite société de livraison de repas en Grèce, mais s'est aussi séparé de deux sociétés dont il était actionnaire. Il s'agit de Foodpanda India, qui est passé sous le pavillon d'Ola, l'entreprise leader dans ce domaine en Inde, en échange d'actions Ola, permettant à Delivery Hero de profiter de la croissance du marché indien dans les années qui viennent. Au Royaume-Uni, Delivery Hero est parvenu à vendre sa filiale Hungryhouse au mastodonte anglais JustEat pour le prix maximum proposé.

Delivery Hero est bien parti pour ravir ses actionnaires

Depuis la publication des résultats le matin du 7 février 2018, l’action Delivery Hero a bondi de 5,5 %, atteignant 33,26 euros. Et depuis son introduction en Bourse en juin 2017, le titre Delivery Hero a pris 30 %.

À en croire les analystes financiers, l’action Delivery Hero aurait un bel avenir. Sept d’entre eux recommandent actuellement de l’acheter et deux conseillent de garder le titre dans le portefeuille. Goldman Sachs prédit la poursuite de la croissance à 38,40 euros, UBS à 39 euros, Kepler Capital Markets à 43,20 euros, Berenberg Bank à 43 euros et JPMorgan Chase à 54 euros.


A découvrir