Forfait mobile 5G : quelles sont les meilleures offres ?

20 €
Free propose un nouveau forfait 5G à 20 euros par mois pour 150 Gigas
de données.

Depuis quelques jours, vous entendez parler de l’arrivée de la 5G en France. Pour l’instant, le service n’est lancé que dans quelques villes : la 5G sera nationale au mieux dans un an ou deux.

Des tarifs 5G à bon prix

Malgré cela les offres commerciales commencent à sortir, au grand dam de l’ex opérateur historique, Orange, alias France Télécom. Comme avec la 4G, les tarifs des forfaits sont en effet d’ores et déjà bradés. On est très loin des 40 euros espérés au début par les opérateurs, Orange en tête.

B&You a lancé l’offensive avec une offre à 25 euros par mois pour 130 euros de données, suivi par Red qui propose exactement le même tarif mais avec un réseau déjà un peu plus costaud.

20 euros pour 150 Gigas chez Free

Mais une fois de plus, c’est Free qui donne le la, avec son nouveau forfait à 20 euros par mois pour 150 Gigas de données. Les clients de Free pour l’internet fixe payent encore moins cher. En prime, c’est Free qui a le plus gros réseau 5G, de très loin. En théorie, la bataille des gigas ne devrait pas trop vous préoccuper, car aujourd’hui, 9 abonnés mobiles sur 10 ne consomment même pas la moitié de leur enveloppe de data.

Mais avec des forfaits à 130 ou 150 gigas, les choses pourraient changer : en effet, avec de tels volumes, on peut envisager de couper son abonnement fixe à Internet si on est seul ou à deux dessus, et que l’on a pas besoin d’une box pour regarder la télé. Dernière chose : inutile de vous précipiter sur un forfait 5G si vous n’avez pas de téléphone compatible, ils sont encore très peu nombreux, et que vous habitez dans une zone non couverte.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).