Foxconn, l'entreprise qui fabrique l'iPhone, dévoile des véhicules électriques

310 MILLIONS
Foxconn a investi 310 millions d'euros dans la conception de véhicules
électriques.

Le géant chinois qui produit l'iPhone, Foxconn, veut se lancer sur le marché de l'automobile. Trois prototypes ont été dévoilés qui montrent toute l'ambition du groupe, alors que le secteur se réorganise autour des véhicules électriques.

Foxconn, l'entreprise chinoise qui fabrique les produits électroniques de nombreuses marques (dont l'iPhone pour le compte d'Apple), cherche à se positionner sur le juteux marché de l'automobile électrique. L'entreprise a dévoilé trois prototypes de véhicules électriques : une berline baptisée « Model E », un SUV « Model C », qui pourrait être lancé sur le marché taïwanais fin 2023 pour moins de 310.000 euros, ainsi qu'un autobus « Model T » dont les premiers tours de roue pourraient intervenir dès l'année prochaine en cas d'homologation du ministère des Transports.

Bus, berline, SUV

Il ne s'agit pas pour Foxconn de produire ces véhicules en grand nombre, mais de démontrer la capacité industrielle du groupe. Young Liu, le président de l'entreprise, a indiqué qu'il avait progressivement mis en place une chaîne d’approvisionnement et un réseau de distribution de véhicules électriques. Reste à trouver des partenaires dans cette aventure. Les trois prototypes ont d'ailleurs été conçus avec l'aide de Fisker, une start-up américaine qui veut se mesurer au champion du secteur, Tesla. L'an dernier, Foxconn a investi 310 millions d'euros dans le développement de véhicules électriques, mais il en faudra plus pour répondre à la demande.

Foxconn prépare le terrain pour Apple ?

Apple pourrait être intéressé : le constructeur informatique aurait depuis plusieurs années un projet de voiture électrique bardée d'électronique. Foxconn pourrait être le partenaire industriel idéal pour la société américaine. Il faudra toutefois résoudre un problème conjoncturel, celui de la pénurie de composants qui frappe l'ensemble de l'industrie automobile actuellement. L'arrivée d'un tel géant n'arrangerait pas la situation, même si Foxconn assure pouvoir augmenter sa production.


A découvrir