Frais bancaires : 2017 restera marqué par des hausses

8,95 %
Sur un an, les frais de tenue de compte ont augmenté de 8,95 % en
moyenne.

En 2017, les frais de tenue de compte, les cotisations des cartes à débit immédiat et les prix des virements réalisés en agence augmentent dans la grande majorité des établissements, tandis que le prix des alertes par SMS et les cotisations des cartes à débit différé diminuent, révèle le rapport annuel 2017 de l’Observatoire des tarifs bancaires.

Les frais de tenue de compte et les commissions d’intervention augmentent

La hausse tarifaire la plus spectaculaire concerne les frais de tenue de compte : entre 2016 et 2017, ils ont augmenté de 8,95 % en moyenne, soit une hausse moyenne de 1,53 euros par an. Une légère hausse (+0,6 %) est également constatée du côté des commissions d’intervention, même si elles restent inférieures au plafond légal de 8 euros.

Sans surprise, le prix des virements SEPA réalisés en agence ne cesse de progresser et ce, depuis 2009. Les virements en ligne, gratuits depuis 2013, le restent dans l’ensemble des établissements. En revanche, pour la première fois depuis la création de l’Observatoire en 2010, le coût annuel moyen de l’abonnement à la gestion des comptes sur Internet augmente. Il passe de 2,03 euros à 2,49 euros entre décembre 2016 et janvier 2017. Le prix des alertes par SMS, quant à lui, baisse de façon continue depuis 2009 (-4,47 %).

Les clients « fragiles » voient les frais diminuer

Certains clients parviennent néanmoins à échapper aux hausses des tarifs : il s’agit des personnes en situation de fragilité financière. Ces dernières peuvent en effet bénéficier d’une tarification spécifique. 88 % des banques françaises en proposent une. Arriver à en bénéficier peut en revanche s’avérer compliqué, les clients en situation de fragilité financière étant une source importante de revenus pour les banques (commissions d’intervention suite à des chèques rejetés, découverts non autorisés…).

Mais lorsqu’ils parviennent à basculer sur ces offres spécifiques, les clients peuvent être doublement ravis. Non seulement leur coût moyen est très inférieur à celui des offres classiques, mais en plus il ne cesse de baisser. Ainsi, entre janvier 2014 et janvier 2017, il est passé de 40,29 à 33,70 euros. Le prix annuel maximum de ces offres diminue quant à lui de 13,4 % sur un an et s’établit à 36,48 euros en 2017. Sept banques proposent même une offre gratuite à ces personnes.


A découvrir