Frais d'optique : l'UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme

3
Un opticien vend en moyenne trois paires de lunettes chaque jour.

Les Français paient leurs lunettes 50% plus cher que dans d'autres pays européens. D'après l'UFC-Que Choisir, la paire de lunettes coûte en moyenne 316 euros, une situation qui s'explique par des mesures gouvernementales trop faiblardes et un trop grande nombre d'opticiens sur le marché.

En 2015, les consommateurs français ont dépensé un total de 5,8 milliards d'euros pour leur optique. Un marché juteux que se partage une myriade d'enseignes : la même année, le nombre d'opticiens a augmenté de 11%. Et il existe de fortes variations d'une région à une autre. À Belfort, la paire de verres unifocaux revient 390 euros, contre 270 euros en moyenne dans les Alpes-de-Haute-Provence… 

Un taux de marge brute très élevé

Les opticiens vendent en moyenne trois paires de lunettes chaque jour. Le taux de marge brute est extrêmement élevé : 233% d'après le calcul de l'UFC-Que Choisir. Dans ces conditions, il est peu probable que les prix de l'optique baissent. Et ce ne sont pas les mesures prises par le gouvernement qui va freiner cette inflation. Celles-ci ont introduit une fréquence de remplacement limitée à une paire tous les deux ans, ainsi que des montants de remboursements plafonnés, de 470 à 850 euros.

Mesures gouvernementales

Ces dispositifs n'ont pas eu les effets escomptés. « Les dépenses d’optique des Français, après avoir semblé marquer le pas au deuxième semestre 2015, sont déjà reparties à la hausse en 2016 (+2,2 % au 1er semestre) », explique l'UFC-Que Choisir. Qui ne croit pas plus les candidats à l'élection présidentielle qui veulent prendre le remboursement des lunettes à 100% : une proposition qui va se traduire par des prélèvements supplémentaires. Surtout, il est « par définition » impossible de rembourser intégralement un bien médical dont le prix varie d’un magasin à l’autre…


A découvrir