1 Français sur 2 prévoit de partir en vacances cet été

1787
Les Français prévoient un budget moyen de 1787 euros pour leurs
vacances.

Cet été, un Français sur deux fera sa valise pour partir en vacances, c’est ce que révèle une étude réalisée par YouGov pour Cofidis. D’après l’enquête, c’est moins que les Danois, les Espagnols et les Italiens qui sont deux tiers à se préparer à partir.

51 % des Français prévoient de partir en vacances

Une étude sortie en juin 2018 révèle que seulement un Français sur deux (51%) prévoit de partir en vacances cet été et est prêt à débourser un budget moyen de 1787 euros. On apprend que les Parisiens sont plus nombreux à se préparer à partir pour l’été avec 66 %, alors qu’en province, ils sont moins de la moitié, 47% à prévoir de partir. Si l’on se base sur les professions, ce sont les CSP+ qui sont plus nombreux à prévoir de partir cet été : 62 %, contre 48 % des CSP-.

On note plusieurs disparités en France pour le budget prévu. Par exemple les hommes ont tendance à vouloir dépenser plus que les femmes. Ils prévoient un budget de 2075 euros, alors que les femmes, quant à elles, prévoient 1488 euros pour financer leurs vacances. Entre les Parisiens et les provinciaux on constate la même hétérogénéité. Les Parisiens prévoyant de partir en vacances cet été sont prêts à dépenser 2258 euros, alors qu’en province, on prévoit 29,9 % de moins, soit 1606 euros. Pareil pour les catégories socio-professionnelles : les CSP+ sont prêts à dépenser 33 % de plus avec 2063 euros et les CSP- 1379 euros. On observe également que 4 % des Français qui partent en vacances ont recours au crédit pour financer leur départ au soleil. Et une tendance apparaît chez les jeunes de 25/34 ans, on constate qu’à l’avenir 12 % des jeunes sont prêts à avoir recours au crédit pour se payer des vacances.

En Europe, la tendance est plus élevée

L’étude compare les tendances de 6 autres pays européens en plus de la France. Les Européens prévoyant de partir le plus en vacances sont les Danois (65 %), suivis par les Italiens (64 %) et les Espagnols (64 %). Les Portugais sont 59 % et les Anglais sont 58 %. L’Allemagne avec 50 % et donc la France (51 %) sont les pays recensés par l’étude de Cofidis où les habitants prévoient de partir le moins cet été. L’étude explique que « les intentions de départ en vacances cet été, exprimé par les habitants des différents pays européens, ne sont pas liées à leur niveau de vie, mais plutôt aux différences culturelles, notamment au rapport à l’argent et à la consommation ».

Le budget que les Européens prévoient pour leurs vacances estivales ne reflète pas les intentions déclarées, puisque ce sont les Anglais qui ont prévu un plus gros budget pour leurs vacances, en moyenne 2272 euros. Viennent après les Italiens (2110 euros), les Allemands (2110 euros) les Espagnols (1940 euros), les Français (1787 euros), les Portugais (1431 euros) et les Danois (1358 euros) pourtant les plus nombreux prévoyants de partir en vacances cet été. Les Italiens sont les deuxièmes à dépenser le plus pour leurs vacances, pour 45 % d’entre eux « l’argent est fait pour être dépensé et est avant tout un moyen de se faire plaisir ». Pourtant l’Italie a un PIB par habitant par an plus faible (38 380 dollars en 2016) que la France (41 343 dollars) et le Danemark (49 029 dollars). On apprend aussi que les Espagnols (11 %) et les Britanniques (9 %) sont les plus favorables à avoir recours au crédit pour pouvoir financer leurs vacances.


A découvrir