Pourquoi la France n'est pas "business-friendly"

La France n'est que le 34ème pays le plus "business-friendly" au
monde.

Une semaine pour lancer une nouvelle entreprise, mais 52 jours pour obtenir un permis de construction et 65,7% des profits envolés en taxes et en impôts de toutes sortes pour une entreprise  de taille moyenne : cette année encore, la France n'arrive qu'en 34ème position du classement mondial établi par la Banque mondiale dans le cadre de l'étude Doing Business 2013 parue hier. Et encore, les résultats n'intègrent pas les nouveaux impôts récemment votés. Pas vraiment business-friendly l'Hexagone ?


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.