La France a créé beaucoup d'emplois cet été

44500
L'économie française a créé 44 500 nouveaux postes au troisième
trimestre.

L'économie française a poursuivi sur sa lancée au troisième trimestre, en créant beaucoup d'emplois. Pas autant que durant les précédents trimestres, mais bien plus que les prévisions de l'Insee.

Divine surprise pour l'Insee, qui en octobre tablait sur une estimation de 20 000 créations nettes d'emplois salariés au troisième trimestre. Dans les faits, la France a créé rien moins que 44 500 postes, plus du double par rapport aux prévisions initiales ! Cela représente une hausse de 0,2% pour les créations de postes. Toutefois, force est de constater que la machine économique française a créé moins de postes cet été que durant les sept précédents trimestres où elle avait dépassé les 50 000 postes à chaque fois.

Le secteur privé à la rescousse

C'est le secteur privé qui tire la situation vers le haut avec 49 900 créations de postes (+0,3%). Le secteur public lui accuse 5 400 destructions d'emplois (-0,1%), un mouvement à la baisse dû à la volonté du gouvernement d'Edouard Philippe de réduire la voilure des contrats aidés. Comme il l'a annoncé cet été, le nombre d'emplois aidés va passer de 459 000 en 2016 à 310 000 cette année, puis 200 000 seulement l'année prochaine. Une baisse qui va nécessairement peser sur la création d'emplois dans les prochains trimestres.

Tendance à la hausse dans l'intérim

Mais le secteur privé tient bon. L'emploi intérimaire sur le troisième trimestre affiche un record en termes d'effectifs avec 782 200 postes en tout. Le secteur de la construction est bien positionné et redresse la barre après huit années difficiles. En revanche, celui de l'industrie continue de se dégrader (un million de postes perdus depuis 2001). Sur les douze derniers mois, ce sont 269 100 postes qui ont été créés (+1,1%), pour un total de 25,04 millions d'emplois dont 19,22 millions pour le secteur privé. Un record.


A découvrir