La France et le Royaume-Uni reliés par un pont sur la Manche ?

12,5 MILLIARDS €
Le tunnel sous la Manche aura coûté, au total, 12,5 milliards d'euros
contre 4,5 estimés.

Si en 2019 le Royaume-Uni va effectivement sortie de l’Union Européenne à la suite du Brexit, les relations entre le pays de Sa Majesté et l’UE ne devraient pas changer énormément. C’est tout du moins ce qu’espèrent les tenants d’un Brexit doux qui veulent réduire au minimum l’impact économique et politique du Brexit. Boris Johnson, secrétaire d’État aux Affaires étrangères, a une idée pour garder le contact avec la France.

La Manche : 34 kilomètres de distance et seulement un tunnel ?

Actuellement, comme tout le monde le sait, la France et l’Angleterre ne sont reliées que par le tunnel sous la Manche, soit par le train (si on ne considère pas les liaisons par avion, bien évidemment, et celles en bateau). C’est le seul lien direct entre les deux pays. Pourtant la largeur de la Manche n’est au minimum que de 34 kilomètres.

Boris Johnson, lors du sommet Franco-Britannique qui se tient en janvier 2018, a estimé que la liaison par train ne pouvait pas être la seule : il en faudrait une autre. Une manière de dire à la France que le Royaume-Uni restera un allié proche et que les relations entre les deux pays ne doivent pas se détériorer du fait du Brexit. « C’est fou que deux des plus grosses économies mondiales ne soient reliées que par un chemin de fer alors qu’elles ne sont qu’à 30 kilomètres l’une de l’autre ».

Un projet qui ne verra probablement jamais le jour

Est-ce que Boris Johnson a réellement l’intention de lancer le projet, ne serait-ce qu’au stade d’étude ? Difficile à dire. Mais ce qui est encore plus difficile serait la réalisation d’un pont au-dessus de la Manche.

Le détroit qui sépare la France du Royaume-Uni n’est en effet pas un détroit calme : outre être un des passages maritimes les plus fréquentés au monde il a également des courants très forts. Autant de problèmes qui pourraient rendre le projet infaisable sur le plan technique.

Sans compter le coût de l’oeuvre qui serait monumental : le pont de la baie de Jiaozhou, appelé pont Haïwan, en Chine, fait une longueur de 42 kilomètres et a coûté entre 1,5 et 5 milliards d’euros. Mais la baie est moins profonde et plus calme que la Manche, et beaucoup moins fréquentée par les bateaux. Le gouvernement français ayant une politique visant plutôt à réduire les coûts, le convaincre de se lancer dans un tel projet risque d’être quasiment impossible.


A découvrir