Free s'apprête à jouer les trublions sur le marché italien des télécoms

16 EUROS
La facture moyenne de téléphonie mobile en France est de 16 euros.

L’arrivée de Free mobile sur le marché des télécoms français en 2012 avait créé la surprise et surtout lancé une révolution : celle de la guerre des prix. Depuis les opérateurs ont tellement baissé le coût des forfaits que la France est un des pays où le forfait mobile est le moins cher. L’Italie s’apprête à cette révolution qui devrait survenir en 2018.

Free mobile en Italie : un lancement attendu

Iliad, maison-mère de Free, avait annoncé son intention de s’attaquer au marché italien des télécoms et pour une bonne raison : l’Italie fonctionne encore avec des solutions que la France a abandonnées depuis plus de 10 ans. Les Italiens, surtout les jeunes, achètent encore des cartes prépayées pour leurs forfaits et l’illimité n’est réservé qu’aux plus fortunés.

Free a donc fait une promesse : un système « à la française » avec a minima les SMS et les appels illimités et des dizaines de gigaoctets de data par mois… le tout pour un prix défiant toute concurrence. Une telle offre se fait toutefois attendre car les détails ne sont pas encore connus.

Les prix des télécoms cassés en Italie ?

Les rumeurs concernant les nouvelles offres de Free en Italie se font toutefois insistantes : la dernière en date parle de deux forfaits qui seraient même moins chers qu’en France. Un forfait à 1,99 euro par mois pour appels et SMS illimités et 30 Go de data et un autre à 2,99 euros par mois qui augmenterait la data à 50 Go.

Free va-t-il lancer une véritable révolution ? Ces prix auraient de quoi changer la donne en Italie et attirer des milliers de clients. Mais certains estiment que la qualité de réseau de Free sera moindre et que ces offres ne pourraient être que des offres de lancement.

Des inquiétudes qui peuvent se comprendre : les Français se rappellent des difficultés connues par les tous premiers abonnés Free en 2012 alors que l’opérateur utilisait exclusivement le réseau Orange en itinérance. Et il est clair que Free ne pourrait pas garantir des prix aussi bas indéfiniment.

La révolution se fera surtout au niveau du type d’abonnement : l’illimité, en Italie, est encore très rare et très cher et les opérateurs n’auront pas le choix que de se plier à ces nouvelles règles de marché.


A découvrir