Les French Days, le Black Friday à la française, sont de retour

20 %
Les French Days 2019 ont permis une augmentation du chiffre d'affaires
de près de 20% chez les sites participants.

N’en déplaise aux petits commerces qui continuent de demander un report des Soldes d’été, rien n’ayant été acté par le gouvernement, et qui demandent aux grandes enseignes de ne pas faire de promotions agressives, les French Days sont de retour. Du 27 mai au 2 juin 2020, sur Internet, les promotions vont être légion.

Les French Days 2020 auront bien lieu

Les French Days se distinguent de leur cousin américain, le Black Friday, par une double édition chaque année : à la fin du printemps et au début de l’automne. La crise du Covid-19 ne les touchera pas pour une simple raison : il s’agit de promotions organisées et réalisées par le commerce en ligne. L’édition 2020 va donc se dérouler comme prévu avec la première salve annoncée du mercredi 27 mai 2020 à 7 heures au 2 juin 2020. Il est possible, toutefois, que les promotions ne soient pas gigantesques.

Mais les Français ont de quoi faire quelques bonnes affaires, d’autant plus que le nombre d’enseignes qui y participent augmente régulièrement. Lors de leur lancement, en avril 2018, seulement six cybermarchands y avaient participé. Mais le succès a fait des émules.

Quelles enseignes participent aux French Days 2020 ?

La liste suivante n’est pas exhaustive, l'édition 2019 avait vu près de 200 sites participer, mais présente les principaux sites sur lesquels il sera possible de faire de bonnes affaires dès mercredi 27 mai 2020. Cdiscount, Boulanger, Rue du Commerce, Fnac-Darty, Showroomprivé.com et La Redoute, les sites fondateurs, sont naturellement au rendez-vous.

Mais cette année 2020, on retrouve également La Halle, SFR, Electro Dépôt, Spartoo ou encore Grand Optical qui proposeront des promotions afin de capter l’intérêt des Français, relancer la consommation et surtout profiter d’une partie des quelque 55 milliards d’euros que les ménages ont mis de côté durant le confinement, faute de pouvoir dépenser.


A découvrir