GAFA : Apple devrait payer 500 millions d'euros pour être en règle avec le fisc français

47,7 MILLIARDS €
Le chiffre d'affaires d'Apple en France est passé de 6,6 milliards
d?euros en 2008 à 47,7 milliards d?euros 9 ans plus tard.

Apple a fini par trouver un accord à l’amiable avec le gouvernement français concernant son imposition, et notamment le paiement de 10 années d’arriérés en France. La société de Tim Cook va donc payer près de 500 millions d'euros de taxes.

Impôts : Apple devrait verser près de 500 millions d’euros à Bercy

Les grands groupes internationaux de la tech, les GAFA, sont connus pour avoir toujours optimisé leur fiscalité. Un procédé qui n'est pas illégal, mais permet à ces entreprises d'économiser ainsi des millions en impôts non payés. Si les gouvernements n’hésitent pas à réclamer, peu au final sont remboursés. Selon les informations de L’Express, Apple aurait néanmoins trouvé un accord à l’amiable avec le gouvernement français.

Ainsi la marque à la pomme devrait bien rembourser un arriéré d’impôts. Un accord aurait, en effet, été trouvé lors d'une rencontre entre Tim Cook, CEO d’Apple, et le président français Emmanuel Macron, le 22 octobre 2018. La firme pourrait verser près de 500 millions d’euros à Bercy afin de solder 10 ans d’arriérés d'impôts

Un chiffre d'affaires qui n'a cessé de croître en dix ans

Or durant cette décennie, les ventes de son iPhone ont explosé dans l'Hexagone, générant un chiffre d’affaires hors norme pour l’entreprise créée par Steve Jobs et Steve Wozniak. Une somme qui n’a cessé de croître, passant de 6,6 milliards d’euros en 2008 à 47,7 milliards d’euros 9 ans plus tard. Un premier compromis donc obtenu en Europe.

Mais les géants américains ont du mal à se plier à la règle. Pour preuve le bras de fer qui s'éternise avec Google : le tribunal avait donné raison à Google dans une affaire similaire alors que le gouvernement français lui réclamait 1 milliard d’euros. Enfin, Amazon a promis de payer davantage d’impôts à l’avenir. 


A découvrir