Gaspillage : la FAO veut diviser par deux le volume de déchets alimentaires

13,8 %
13,8% des aliments sont gâchés durant le transport les menant à leur
lieu de vente.

Près de 14% des aliments sont détruits durant leur circuit entre leur lieu de production et de vente.

13,8% d’aliments perdus

La FAO, l’agence mondiale pour l’alimentation des Nations Unies, donne pour objectif de diviser par deux le volume de déchets alimentaires, par habitant d’ici à 2030, et de réduire les pertes alimentaires tout au long des chaînes de production.

Et il y a du travail. 13,8% des aliments sont gâchés durant le trajet entre la récolte à la ferme et la vente au détail dans les rayons du supermarché, selon un rapport publié lundi 14 octobre. Un total de « 400 milliards de dollars de produits agricoles n’arrivent pas au stade de la consommation », indique Carola Fabi, statisticienne principale au siège de la FAO à l’AFP.

Des pertes durant le transport

Les pertes ont surtout lieu durant le transport du producteur au marché de gros et du marché de gros au marché de détails. Le pourcentage de perte varie selon les régions du monde. Ainsi, le taux est de 5,8% en Australie-Nouvelle-Zélande et 20,7% en Asie centrale et en Asie du Sud.

Mais il varie également selon les familles d’aliments. Les fruits et légumes sont touchés à 22%, tandis que les céréales et les légumes secs le sont à 9%. La FAO préconise donc des mesures pour enrayer ce gâchis et rendre plus durable l’industrie agroalimentaire.


A découvrir