Gaz : les tarifs réglementés vont baisser en 2019

4,5 MILLIONS
Près de 4,5 millions de foyers français sont concernés.

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués à 4,5 millions de foyers par Engie, vont baisser en moyenne de 1,9% le 1er janvier 2019. Rien de surprenant puisque les prix du gaz sont en recul sur le marché de gros et que la hausse de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) a été abandonnée en raison du mouvement des Gilets Jaunes.

Les prix du gaz vont baisser en moyenne de 1,9% au 1er janvier 2019

Bonne nouvelle ! Comme prévu en raison notamment du recul des prix du gaz sur le marché de gros, les tarifs réglementés du combustible, appliqués à près de 4,5 millions de foyers français par Engie, vont baisser en moyenne de 1,9% le 1er janvier 2019, a annoncé jeudi 13 décembre, dans l'après-midi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Après celle de décembre (-2,4%), cette baisse est donc la deuxième consécutive. Ces deux mois de baisse interviennent après une période de forte hausse des tarifs (+5,8% en novembre, +3,25% en octobre, +0,9% en septembre). 

Une baisse de 2% pour les foyers qui se chauffent au gaz

Dans le détail, cette baisse (hors taxe) sera « de 0,6% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 1,2% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 2% pour les foyers qui se chauffent au gaz », indique la CRE. Pour rappel, ces tarifs réglementés sont calculés mensuellement sur la base d'une formule mathématique et font l'objet d'un avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). La formule prend en compte les coûts d'approvisionnement en gaz ainsi que d'autres coûts (acheminement, stockage, coûts commerciaux). 

Au final, cette baisse est le résultat du recul des prix du baril de pétrole, sur lesquels les tarifs du gaz sont en partie indexés. Le Brent tourne ainsi autour de 60 dollars, contre 87 dollars en octobre. De quoi réduire la facture de gaz, tout comme celle des carburants à la pompe.


A découvrir