Gel des prix de l'électricité et du gaz : pas une si bonne nouvelle...

3 %
La hausse de l'électricité de 3% devrait bien avoir lieu, mais plus
tard

Parmi les annonces d'Édouard Philippe, mardi 4 décembre 2018, le gel du prix de l'électricité aurait pu être une bonne nouvelle pour le consommateur. Mais au final il n'en est rien puisque la loi oblige EDF à répercuter ses coûts sur la facture. Les ménages paieront, plus tard.

Gel du tarif de l'électricité et du gaz jusqu'au 31 mars 2019

Parmi les annonces phares d'Édouard Philippe pour atténuer la colère des Gilets jaunes, mardi 4 décembre 2018, le gel du tarif de l'électricité et du gaz jusqu'au 31 mars 2019. Et pour cause, après de multiples hausses ces derniers mois, l'augmentation de ces prix inquiétait les ménages les plus démunis pour l'hiver à venir. De nombreuses associations de consommateurs ont même alerté sur une probable augmentation de 8% à 10% du prix de l'électricité.

Mais les réjouissances ont de courte durée. S'il n'y aura pas d'augmentation ces prochaines semaines, le consommateur devra bel et bien payer, mais il devra le faire plus tard. En effet, depuis que ces tarifs sont « réglementés », ils sont sujets à un mécanisme de fixation, qui tient compte à la fois de la régulation et du marché de gros, en hausse depuis un an.

Les Gilets jaunes réclament la nationalisation des pourvoyeurs de gaz et d'électricité en France

Conséquence, la hausse de 3% qui était prévue pour le début de l'année prochaine devrait être maintenue et donc juste repoussée. Mais pour les 26,5 millions de foyers concernés, elle viendra bien saler leur facture en 2019. Il s'agit donc juste de reculer pour mieux sauter. Cette augmentation repose sur le mécanisme d’accès régulé à l’électricité nucléaire électrique (Arenh). 

Pour rappel, l'État français détient un quart du capital d'Engie (ex-GDF) et 83,7% d'EDF. Or parmi les revendications couchées sur la liste que certains Gilets jaunes ont transmise aux médias, le 29 novembre, figurait la nationalisation des pourvoyeurs de gaz et d'électricité en France.


A découvrir