Olivier Dassault : les entreprises sont en situation "d'alerte rouge"

  • 74 députés ont rejoint les rangs de "'Génération Enteprise -
    Entrepreneurs associés". Leur projet : que l'environnement
    réglementaire et légal ne pénalise pas l'activité des entreprises mais
    au contraire les aide à se développer.
Crédit Photo :

74 députés ont rejoint les rangs de "'Génération Enteprise -
Entrepreneurs associés". Leur projet : que l'environnement
réglementaire et légal ne pénalise pas l'activité des entreprises mais
au contraire les aide à se développer.

"Discours caricaturaux, ignorance économique, mesures idéologiques dangeureuses : jamais l'entreprise n'avait été aussi incomprise et méprisée en France". C'est en ces termes très clairs qu'un groupe de 74 députés a décidé de prendre le parti des entrepreneurs à l'Assemblée et dans les débats publics, en créant "Génération Entreprise-Entrepreneurs associés". Cette association est présidée par Olivier Dassault, député de l'Oise (UMP), avec pour porte-parole Jean-Michel Fourgous (ancien député des Yvelines), qui ont tout les deux pour caractéristiques d'avoir été longtemps entrepreneurs et chefs d'entreprise avant de faire de la politique.

 

Pour Olivier Dassault, cette mobilisation se justifie par les menaces qui pèsent sur les entreprises en situation d'"alerte rouge".

 


Olivier Dassault : alerte rouge pour les entreprises... par economiematin

 

 

Parmi les 74 députés qui ont accepté de devenir membres de Génération Entreprise, on trouve également entre autres David Douillet (interview vidéo à venir) ou Laure de la Raudière

 

Alain Suguenot, député de la Côte d'Or a expliqué dans un communiqué pourquoi il rejoignait lui aussi Génération Entreprise : "Les entrepreneurs sont les mal-aimés du nouveau Gouvernement. Dans ce contexte les députés de l'opposition ont le devoir de faire entendre le point de vue de celles et de ceux qui créent, innovent, osent et entreprennent ; celles et ceux qui sont la source de la croissance et du dynamisme de l'économie française et du rayonnement international de la France. C'est pourquoi, avec mon ami Olivier Dassault, Député de l'Oise, et à l'initiative de ce projet, ainsi qu'avec plusieurs collègues de la droite parlementaire, et parce qu'il y a un moment que nous regrettons les attaques systématiques menées contre les entreprises de notre pays par notre propre Gouvernement, nous avons décidé de réagir. Force de proposition, levier politique, laboratoire d'idées, « Génération entreprise – Entrepreneurs associés » a vocation à rassembler des députés et anciens députés, des entrepreneurs mais aussi celles et ceux qui ont à coeur de défendre et de promouvoir l'esprit d'entreprise et la liberté d'entreprendre. Nous sommes déjà 74 députés à nous engager. Pédagogie de l'économie, valorisation de l'initiative et de la responsabilité, sont au coeur de notre action. Nous voulons être les défenseurs de l'équilibre entre économie et politique, être une plateforme d'échanges entre ces deux mondes et porter la voix des entrepreneurs. La France devient malheureusement une sort de "laboratoire contre l'économie de marché". Le budget 2013 présenté par le Gouvernement est ainsi rempli de mesures allant à l'encontre de l'entreprenariat, risquant de décourager ceux qui prennent des risques et contribuent au développement économique du pays. Face à ces mesures que l'on ne peut malheureusement occulter, nous allons essayer de créer ou de recréer un environnement optimal pour l'entreprise. »

 

 

Vous avez aimé cet article ?Inscrivez-vous à notre newsletter

ON EN PARLE SUR LES RESEAUX SOCIAUXBUZZ