Pourquoi la modernisation des infrastructures de gestion des données est incontournable en 2021

9 %
Le budget informatique d'une entreprise représente en 1 à 9% du budget
total.

Alors que 2020 touche à sa fin, il n'y a aucun signe probant que les défis que rencontrent les équipes informatiques s'amenuisent en 2021. La pression budgétaire va s'intensifier sur des équipes sous-dimensionnées, qui peinent déjà à gérer l'existant au détriment de l'innovation.

Il faut s'attendre à une réduction importante des budgets informatiques. Or, cette réduction intervient dans un contexte tendu où les organisations déclarent déjà passer trop de temps à gérer leur infrastructure de données.

Ce temps consacré à des opérations qui pourraient ou devraient être considérées comme des tâches de commodité a un impact certain sur leur compétitivité : de nombreuses structures de taille moyenne pourraient ne pas être en mesure de concurrencer les grandes entreprises bénéficiant d'une gestion plus efficace de leurs données, ces dernières disposant tout simplement de ressources plus importantes pour gérer et valoriser leurs données...

Face à un tel constat, et dans un climat de réductions budgétaires, d'épuisement professionnel et de turnover dans les équipes, les responsables informatiques se mettent en quête de solutions complètes leur permettant d'optimiser l'usage de leurs données. Leur objectif ? En obtenir un avantage concurrentiel qui contribuera à la croissance des revenus de l'entreprise.

Simplifier les opérations informatiques, recueillir plus d'informations utiles, contrôler, voire réduire les coûts sont des objectifs affichés de ces nouvelles stratégies. Pour les atteindre, il convient de s'intéresser aux solutions offrant les avantages suivants 

Prévisibilité des coûts :

quand il n'est pas question de réduire les coûts, éviter les surprises est un élément essentiel de ces stratégies. En effet, les organisations sont susceptibles d'envisager le déploiement d'une solution de type Data Management as a Service (DMaaS), pour réduire ou contrôler les dépenses.

Recueil d'informations utiles pour l'optimisation des opérations et le développement de nouvelles offres :

dans les entreprises de taille moyenne, une solution permettant à l'entreprise de gagner en intelligence est clé pour rivaliser plus efficacement avec les grandes entreprises qui disposent de plus de ressources.

Efficacité opérationnelle.

Économiser le temps des équipes informatiques permet de non seulement de recentrer les efforts sur le cœur de métier de l'entreprise, plutôt que sur des contingences purement informatiques, mais aussi de réduire le stress et le turnover des collaborateurs.

Portabilité sur le cloud.

L'utilisation de services et d'applications cloud permet d'en faire plus avec les données tout en améliorant la posture de sécurité, incluant la protection contre les ransomwares.

Choix des environnements de production :

les entreprises désirent pouvoir choisir la manière dont les données de leur entreprise sont gérées. Une solution de gestion des données dans le cloud doit également fournir l'option de gérer certaines données directement.

Fonctionnalités multiples :

la sauvegarde des données doit être couplée à d'autres fonctionnalités plus directement valorisables par les métiers. Les entreprises cherchent à limiter la multiplication des fournisseurs notamment par ce qu'elle est associée à des risques tels que l'augmentation de la charge de travail, des coûts élevés, une fragmentation massive des données qui deviennent plus difficiles à gérer et à analyser.

Il est donc clair que s'il reste de nombreuses options pour les organisations qui cherchent à migrer à partir de solutions existantes, les atouts d'une solution de type DMaaS répondent à la plupart des besoins des entreprises de taille moyenne. Les événements de 2020 montrent par ailleurs que le fait de ne pas avoir à gérer l'infrastructure de données supprime une contrainte majeure en termes de temps et de budget pour une équipe informatique. Cette notion de service pour la gestion de l'infrastructure permet aux organisations d'améliorer les processus de sauvegarde et de récupération, la reprise après sinistre, l'archivage, l'accès aux services de fichiers et d'objets, la mise à disposition d'environnements de test et de développement, la gouvernance et la sécurité des données.

Ainsi, bien que cette décision reste fondée sur le besoin et le désir d'une organisation individuelle, la décision de conserver les technologies existantes comme valeur sûre est de plus en plus mise à l'épreuve. Pour les organisations paralysées par des contraintes financières et de temps, mais désireuses de moderniser leurs systèmes informatiques et d'accroître leur valeur commerciale, la gestion des données en tant que service représente un moyen passionnant et rentable de faire le travail.


A découvrir