« Gilets jaunes » : près de 46 000 commerces et artisans ont fait appel à l'État

66000
Le nombre de salariés impactés par le mouvement des « gilets jaunes »
est de 66 000.

Le mouvement des « gilets jaunes » qui a débuté mi-novembre a un impact très dur sur des milliers de commerçants et d’artisans qui ont demandé l’aide de l’État.

Une des particularités du mouvement des « gilets jaunes » est de bloquer les accès aux centres villes et aux centres commerciaux, ce qui pose de sérieuses difficultés à de nombreux commerçants et artisans. Dans un communiqué commun, Olivier Dussopt et Agnès Pannier-Runacher, les secrétaires d’État rattachés au ministère de l’Économie expliquent que « 4.577 entreprises ont demandé à bénéficier du dispositif d'activité partielle auprès des services du ministère du Travail ». Ce sont 66 000 salariés qui sont concernés ; les aides des pouvoirs publics se montent à 36 millions d’euros.

Mesures fiscales

Les mesures de soutien de l’État permettent aux entreprises qui y font appel de bénéficier d’un étalement des échéances sociales et fiscales ; elles peuvent également obtenir « dans les meilleurs délais possibles » leurs crédits d’impôts. Enfin, des solutions au cas par cas sont également prodiguées par les CCSF, le réseau des comités des chefs des services financiers. 

Redresser la barre

Tout cela sera-t-il suffisant pour soutenir ces commerçants et artisans frappés par la crise sociale qui agite la France depuis le mois de novembre ? Cela reste à voir, car l’activité perdue en fin d’année ne reviendra pas. Et le mouvement bat toujours le pavé avec des manifestations certes moins nombreuses, mais souvent émaillées de violences et marquées par des blocages.


A découvrir