« Gilets jaunes » : le manque à gagner dans les commerces est sensible

3,9 %
La baisse du chiffre d'affaires pour le commerce spécialisé est de
3,9% en décembre.

Les « gilets jaunes » ont bien eu un impact sur l’activité des commerces entre novembre et décembre. On n’avait jusqu’à présent que des estimations, la Fédération du commerce de proximité (Procos) dresse un bilan chiffré.

Dans certaines villes, il suffit de bloquer une poignée ronds points pour empêcher les automobilistes de se rendre dans les lieux de consommation (centres villes, zones commerciales). Depuis le 17 novembre, jour de lancement du mouvement des « gilets jaunes », une des ses particularités est justement d’occuper ces points d’accès. Les commerces en ont souffert, comme le déplore la Procos qui regroupe 260 enseignes. Le chiffre d’affaires de commerce a baissé de 2,5% en novembre et en décembre, avec un recul plus sensible pour le commerce spécialisé (-3,9%).

Blocages et manifestations

Le Parisien, qui relaie les chiffres de l’organisation professionnelle, indique toutefois que la semaine avant Noël a été « très bonne ». Pas de quoi cependant compenser le recul des ventes des semaines précédentes. Et ce n’est pas le commerce en ligne qui a pu rattraper la mise : celui-ci ne pèse que 15% du chiffre d’affaires enseignes, explique le Procos. Il aurait fallu que les ventes en ligne progressent de 27% pour compenser la baisse de l’activité dans les magasins « physiques ». Or, elles n’ont augmenté que de 9%. Les Français ont donc, dans leur globalité, moins consommé en fin d’année. Certains secteurs ont été plus touchés que d’autres.

Le secteur du bricolage dévisse

C’est le cas pour les enseignes de bricolage et les boutiques beauté/santé, où le chiffre d’affaires a reflué de respectivement 8,2% et 7,3% en décembre, par rapport au même mois de l’année 2017. En revanche, dans la restauration et l’équipement de la maison, on enregistre des progressions des ventes de 2,6% et 1,4%. Si la fréquentation moyenne dans les commerces a baissé de 3,1% en décembre, il est une région qui a su tirer son épingle du jeu : Auvergne-Rhône-Alpes progresse en effet de 0,1%, alors que le Centre-Val de Loire accuse une baisse sensible de 7,8%. L’Ile-de-France enregistre une baisse de la fréquentation de 2,9%.


A découvrir