Avec Area 120 Google veut créer des start-ups et investir dedans

4,21 MILLIARDS $
Alphabet (Google) a publié un bénéfice net de 4,21 milliards de
dollars pour le premier trimestre 2016.

Google est toujours à la recherche de nouvelles idées et nouvelles technologies : le géant a d'ailleurs son propre laboratoire de recherche, Google X. Mais avec Area 120, le nouvel incubateur de start-ups réservé aux employés de Google, Alphabet veut aller encore plus loin. Elle va réussir à prendre le contrôle de toute nouvelle technologie tout en incitant sa création.

Area 120 : une base de lancement pour de nouveaux projets

Selon le site The Information, Google va bientôt lancer "Area 120", un nouvel incubateur de start-ups dédié à ses employés. Le nom est tout un programme : d'un côté il y a la référence à l'Area 51, la base militaire américaine censée cacher des OVNIs, et de l'autre la référence aux 20 % de travail en plus que Google recommande à ses employés.

Comme le rappelle le Business Insider, Google a, depuis longtemps, incité ses employés à fournir 20 % de travail de plus sur leur temps libre afin de développer des projets secondaires. C'est ainsi que seraient nés Gmail, AdSense ou Google News. Ces 20 % de travail en plus ont donc clairement fait la fortune du géant.

Google pourra investir dans ces start-ups

L'idée de Google est plutôt intéressante : les employés qui veulent se lancer dans l'aventure de la start-up sont encouragés par le groupe. D'ailleurs, ils vont pouvoir y dédier du temps.

Un employé, ou un groupe d'employés, ayant un business model valable pourra le soumettre à Google dans le cadre de l'Area 120. Si le projet est accepté, ces employés pourront alors travailler à temps plein pendant quelques mois sur leur start-up.

Mais, surtout, ce qui intéresse Google c'est la possibilité d'y investir : en cas de besoin, la start-up en question pourra demander un financement à Google qui aura, de fait, des parts dans l'entreprise. Ainsi faisant, Google pourra mettre la main sur des technologies innovantes et de nouvelles idées. De quoi lui garantir sa croissance dans les années à venir.


A découvrir