Les revenus publicitaires de Google estimés à 1,4 milliard d'euros en France

Google gagnerait près de 1,4 milliard d'euros par an en revenus
publicitaires en France.

Ce n'est qu'une estimation non officielle mais les chiffres donnent le vertige. Le moteur de recherche aurait des revenus publicitaires en France de près de 1,4 milliard d'euros selon l'agence VRDCI spécialisée dans le référencement sur internet.

Des millions de mots-clé analysés

Pour établir cette estimation des revenus de la firme de Mountain View, l'agence VRDCI a analysé près de 4,2 millions de mots-clés et expressions qui pourraient être recherchés par les internautes français.

De ces 4,2 millions l'agence a retenu, pour son calcul, les 3% (soit 126 000 mots-clé) qui étaient associées à une enchère AdWords, la régie publicitaire interne de Google. Adwords permet de mieux se positionner sur le moteur de recherche moyennant un paiement pour chaque clic d'internaute.

2,6 millions d'euros de recettes publicitaires par jour

Après avoir identifié ces mots-clés, l'agence VRDCI a pris en compte un coût moyen (chaque mot-clé diverge en prix selon son importance et ses probabilités de recherche) et le nombre de clics moyens pour chacun d'eux, ce qui lui a permis d'arriver à un résultat.

Google engrangerait 2,6 millions d'euros de recettes par jour en France. En appliquant la même ventilation de revenus en France que dans le reste du monde, on trouve alors que les recettes publicitaires du moteur de recherche sont de 3,9 millions d'euros par jour.

Il suffit alors de multiplier par 365 pour tomber sur le résultat annuel : 1,438 milliard d'euros.

L'optimisation fiscale de nouveau sur le devant de la scène

Cette étude montre le niveau de l'optimisation fiscale réalisée par Google qui, en 2012, n'a déclaré qu'un chiffre d'affaire de 193 millions d'euros en France. Une technique bien connue des sociétés de High-tech comme Google mais aussi Apple qui leur permet de payer moins d'impôts en déclarant leurs revenus dans d'autres pays.

Ainsi faisant, Google France n'a payé que 6,5 millions d'euros d'impôt sur les sociétés en 2012 sur un résultat net de 8,3 millions d'euros.


A découvrir