Le gouvernement veut offrir un 13ème mois à tous les Français

18,3 milliards
En 2015, la taxe d'habitation a généré 18,3 milliards de recettes
fiscales

Entre suppression progressive de la taxe d’habitation et baisse de certaines cotisations, les Français devraient gagner un 13ème mois chaque année. Sur le plateau de BFM TV, le ministre de l’Action et des Comptes publics a promis de donner un coup de fouet au pouvoir d’achat des Français.

Fin de la taxe d’habitation d’ici trois ans

Le gouvernement promet un 13ème mois aux Français. C’est en tout cas en ces termes que s’est exprimé le ministre de l’Action et des Comptes publics, lundi 18 septembre, sur le plateau de BFM TV. Invité de Jean-Jacques Bourdin, Gérald Darmanin a assuré que la baisse progressive de la taxe d’habitation et la suppression des cotisations permettraient d’augmenter considérablement le pouvoir d’achat des contribuables.

« Nous allons supprimer, dès l’année prochaine, un tiers de la taxe d’habitation, puis la taxe d’habitation d’ici trois ans. Quelqu’un qui paye 600 € de taxe d’habitation, en paiera 400 € l’année prochaine puis 200 €, puis 0 € », a détaillé le ministre. D’ici à 2020, la grande majorité des Français devraient ne plus payer cette taxe qui génère chaque année plus de 18 milliards d’euros de recettes fiscales pour l’État.

Un 13ème mois chaque année pour tous les Français

« On va redonner du pouvoir d’achat à nos concitoyens par la suppression de cotisations », a assuré le ministre, estimant qu’un salarié au smic gagnerait ainsi environ 250 € par an. « Emmanuel Macron va donner un 13ème mois aux Français par les mesures économiques que nous prenons », a résumé Gérald Darmanin.

Cette mesure, qui répond à une promesse phare de la campagne électorale du président, devrait s’appliquer à 80 % des Français. Aujourd’hui, bien que certaines catégories de la population, telles que les bénéficiaires de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou de l’Allocation supplémentaire d’invalidité (Asi), en soient exonérées, tous les foyers français, y compris ceux qui ne sont pas imposables sur le revenu, doivent s’affranchir de cette taxe.


A découvrir