SNCF : 41 % des Français approuvent la grève

40 %
Seuls 40 % des salariés du secteur privée approuvent la grève à la
SNCF.

4 Français sur 10 déclarent approuver la grève de trois mois que font actuellement les cheminots. Comparé aux autres grèves récentes, ce niveau de soutien apparaît toutefois limité, apprend-t-on d’un sondage BVA pour Atlantico.

Les sympathisants de la gauche et les jeunes sont les principaux soutiens de la grève

Le sondage BVA nous apprend que la grève des cheminots est majoritairement soutenue par les moins de 35 ans (52 %) alors que le taux de soutien tombe à 28 % chez les Français âgés de 65 ans et plus. L’approbation est également très marquée chez les employés et ouvriers (51 %), bien plus que chez les cadres (33 %). On observe également un écart de soutien très important selon la proximité de l’interviewé au service public : 57 % des salariés du secteur public approuvent le mouvement, contre seulement 40 % des salariés du secteur privé. Sur le plan politique, la question du soutien à la mobilisation semble réactiver le clivage gauche-droite, puisque 81 % des sympathisants de la gauche soutiennent la mobilisation des cheminots contre 22 % des sympathisants de la droite.

Ce niveau d’approbation de 41 % est nettement inférieur à celui enregistré lors des grandes grèves précédentes. Ainsi, le niveau d’approbation était de 50 % lors de la grève contre la réforme du Code du Travail du gouvernement Philippe en septembre 2017, de 56 % pendant les grèves contre la loi Travail en juin 2016, de 84 % lors des manifestations des agriculteurs en juillet 2015, de 69 % lors des manifestations contre la réforme des retraites du gouvernement Fillon en 2010 et de 65 % lors des manifestations contre le Contrat Première Embauche du gouvernement Villepin en 2006.

SNCF : 74 % des Français s’accordent sur la nécessité d’une réforme

Et même si les Français ne sont pas très nombreux à exprimer une approbation vis-à-vis de cette grève, ils sont en revanche 74 % à se dire favorables vis-à-vis de la réforme du fonctionnement et de l’organisation de la SNCF et 62 % à estimer qu’une réforme du statut des cheminots est nécessaire.

La nécessité de réformer l’organisation de la SNCF est validée par 98 % des sympathisants LREM et 95 % des sympathisants LR, mais aussi une majorité des sympathisants du Parti socialiste (62 %) et 60 % de ceux du Front national. Légèrement en retrait, les sympathisants de la France Insoumise sont 39 % à souhaiter une telle réforme. Les opinions sont en revanche plus clivées sur le statut des cheminots. Si 62 % des Français sont favorables à ce qu’il soit réformé, le soutien à ce projet n’est que de 14 % chez les sympathisants de la France Insoumise et de 40 % chez les sympathisants du PS contre 97 % chez les sympathisants LREM, 88 % chez les sympathisants LR et 55 % chez les sympathisants FN.


A découvrir