Harvey et Irma : 290 milliards de dollars de dégâts ?

1 MILLIARD €
Irma a causé plus d'un milliard d'euros de dégâts sur les îles
françaises.

Tandis qu’en France on commence à faire les comptes pour les dégâts causés par l’ouragan Irma à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, où près de 95 % du territoire aurait été détruit selon les premières estimations, les Etats-Unis sont aux prises avec le deuxième ouragan en quelques semaines. Iram atteint en effet les côtes de la Floride lundi 11 septembre 2017.

Deux ouragans, des milliards de dégâts

Si l’ouragan le plus chère de l’histoire des Etats-Unis reste encore et toujours Katrina, qui avait balayé la Louisiane, causé plus de 1 800 morts et entraîné des dégâts estimés à 160 milliards de dollars, les ouragans Harvey et Irma pourraient causer bien plus de problèmes.

Les analystes d’Accuweather, spécialisée dans les prévisions météorologiques, ont calculé les dégâts potentiels des deux ouragans. Harvey, déjà, pourrait devenir l’ouragan le plus cher de l’histoire battant Katrina : 190 milliards de dollars de dommages. En termes macro-économiques ça signifie la bagatelle de 1 % du PIB américain.

Plus puissant mais passant un peu plus loin que prévu de Miami, la capitale de la Floride, Irma coûterait, selon Accuweather, 100 milliards de dollars de plus.

Un coût majeur pour les assureurs américains

Irma a baissé de catégorie 5 à catégorie 4 avant d’atteindre les côtes de la Floride : lorsqu’il était en catégorie 5 il a balayé les îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin causant plus d’un milliard d’euros de dégâts pour la partie française. Sauf que dans ces îles près de 50 % de la population n’avait pas d’assurance.

C’est différent en Floride et au Texas : 80 % des Américains sont assurés, notamment contre les catastrophes climatiques qui frappent chaque année les Etats-Unis. 2017 restera dans les annales comme la première année où deux ouragans ont frappé, du jamais vu.

Les assureurs devront rembourser des sommes faramineuses : entre 15 et 50 milliards de dollars. Et 15 milliards de dollars de plus pour les dégâts aux Caraïbes.


A découvrir