Pour 47% des Français, leur budget alimentation a explosé en cinq ans

82 %
82% des Français déclarent faire attention à manger sainement.

1 Français sur 2 (47%) indique que son budget courses a « beaucoup » augmenté en 5 ans. S’y ajoutent 44,2% qui déclarent que leur budget courses a « un peu » augmenté, nous apprend un sondage réalisé par la société SQUIKIT à la veille de la Journée mondiale de l'alimentation, célébrée le 16 octobre.

Pour limiter le coût de leurs repas, les Français cuisinent plus souvent eux-mêmes

Faire ses courses coûte de plus en plus cher. En cette rentrée 2020, 47% des Français indiquent que leur budget courses a « beaucoup » augmenté en 5 ans, tandis que 44,2% remarquent une petite augmentation. Quant au reste de nos compatriotes, 5,5% estiment qu’il est resté stable, et 2,4% indiquent même qu’il a diminué, nous apprend un sondage réalisé par la société SQUIKIT, qui édite une solution de gestion automatisée des provisions alimentaires.

Si le budget courses des Français est aussi conséquent, c'est aussi parce qu'ils laissent beaucoup d'aliments au-delà de leur date limite de consommation, avant de les jeter. Plus d'un Français sur deux (56,7%) indique avoir l'impression de jeter « un peu » d'aliments périmés à la poubelle, et 13,9% confessent en jeter « beaucoup ». Face à l’augmentation des prix des produits alimentaires, les Français semblent être devenus plus nombreux à cuisiner eux-mêmes. 63,1% des personnes interrogées ont déclaré manger plus de plats faits maison qu'avant.

La composition et l’origine du produit, un critère presque aussi important que le prix

Ce sondage fait écho à la dernière édition du « Baromètre Shopper », réalisé par Ipsos pour In-Store Media et dévoilé le 13 octobre 2020. On y apprend qu’en faisant leurs courses, les Français privilégient avant tout le prix (30%), la composition ou l’origine d’un produit (25%) et les promotions/réductions (24%). À noter que 82% des Français déclarent faire attention à manger sainement. Ce chiffre est en progression de 7 points par rapport à 2019.

Même si la majorité des Français font encore des grandes courses (81% vs 80% en 2019), la fréquence de celles-ci s’espace. Autre tendance intéressante : depuis le Covid-19, la moitié des Français (52%) déclarent davantage se coordonner entre les membres du foyer lors de la préparation de la liste de courses. Et qu’achèteraient-ils s’ils avaient plus d’argent ? En imaginant qu’ils aient 20% de pouvoir d’achat supplémentaire dès le mois prochain, les Français les dépenseraient en rayon hygiène/beauté (24%), desserts frais (17%), épicerie salée, féculents, sauces (16%) et crémerie (13%).


A découvrir