Hinkley Point, un rapport parlementaire britannique dénonce les coûts

22 MILLIARDS €
La centrale d'Hinkley Point pourrait coûter plus de 22 milliards
d'euros.

Le projet de central nucléaire géante au Royaume-Uni livrée par EDF continue à faire du bruit outre-Manche. Vivement critiquée par les militants nucléaires, le projet a été passé au crible d’un rapport parlementaire qui dénonce les coûts et l’obstination du gouvernement à soutenir le projet.

Décidément Hinkley Point est un projet qui fait des remous. Après avoir été le cœur d’une vive lutte d’influence au sein d’EDF avec des interventions du plus haut niveau de l’Etat français, c’est au tour des Britanniques de s’écharper à son sujet. Mercredi 22 novembre 2017, un rapport parlementaire du comité des comptes publics. L’enquête avait été ouverte après que l’équivalent de la Cour des comptes locale publie un dossier très critique à propos de ce projet pharaonique.

Autorisé depuis 2016 par le gouvernement, le site de Hinkley Point est en cours de construction dans l’Ouest du pays, travaux qui doivent s’achever en 2025. Deux mille ouvriers sont mobilisés sur le chantier. « La principale inquiétude des parlementaires concerne le coût du projet pour les consommateurs. Au départ, ceux-ci ne paieront rien.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir