HiPay Group : les minoritaires contestent le projet de cession de l'activité Micropaiement



HiPay Group, spécialiste des solutions de paiement en ligne, a annoncé le 19 juin son intention de céder son activité Micropaiement HiPay Mobile à Gibmedia, société détenue à 100% par l’entrepreneur Benjamin Jayet également actionnaire principal de HiPay à hauteur de près de 30%.

L’opération, jugée « très consanguine » par Fabrice Rémon de Gouvernance en Action, passe mal auprès des actionnaires minoritaires.

Représentant ces derniers, Fabrice Rémon a transmis concomitamment à la direction de HiPay et à l’Autorité des Marchés Financiers le 11 juillet 2017 un courrier mettant  en exergue les problèmes de gouvernance et de transparence liés à la transaction.

Parmi les principaux griefs, le fait que l’actionnaire principal de HiPay Group se vend à lui même et le fait que les minoritaires n’ont reçu aucune information concernant l’opération financière sur laquelle ils devront se prononcer lors de l’Assemblée Générale du 28 juillet.

Dans son courrier, Gouvernance en Action critique également le prix de cession fixé à 6 millions d’euros dont 3 millions soumis à des conditions de performance qui n’ont pour l’instant pas été détaillées.

Fin juin l’annonce avait déjà été accueillie froidement par le broker Oddo qui estimait que l’offre de Gibmedia à 6 millions d’euros était très en dessous de la fourchette de valorisation qui avait été initialement déterminée lors de l’initiation de couverture de la valeur.


A découvrir