« Les choses sont devenues dingues, ici »

8 %
8% des cas "résolus" de covid-19 se sont soldés par un décès.

Les Etats-Unis sont entrés dans une drôle de spirale – et si l’on en juge par les leçons du passé, la suite pourrait être franchement déplaisante.

« Vous avez de la chance », nous écrit un ami depuis les Etats-Unis. « Si j’étais vous, je ne rentrerais pas aux USA de sitôt. Les choses sont devenues dingues, ici. »

Pauvre Amérique. On fêtait pourtant son anniversaire le week-end dernier – et voilà qu’on abat ses statues… jusqu’à celle de Christophe Colomb lui-même !

Mais de temps en temps, les pays perdent la tête. Les gens ne croient plus au « contrat social » qui les unit.

Ils choisissent leur camp : catholiques contre protestants… progressistes contre conservateurs… prolétariat contre bourgeoisie… Hutus contre Tutsis…

Et comme des meules géantes, entre eux, ils réduisent en poudre fine la liberté, la sécurité et la société civile.

Aux Etats-Unis en ce moment, la gauche en appelle à une sorte de révolution culturelle, « purifiant » l’Histoire et instaurant un nouveau régime avec des règles spécifiques pour des groupes spécifiques…

… Tandis que la droite s’obstine, déterminée à défendre son mode de vie avec plus de soldats, plus d’ennemis tout désignés, plus de Patriot Acts… plus de surveillance… plus de contrôles…

… et surtout plus de fausse monnaie. Les deux côtés ne tombent d’accord que sur une seule chose : plus d’argent pour payer les initiés, à gauche comme à droite.

Hélas, la fausse monnaie enrichit les élites, mais elle sape le contrat social… éloignant de plus en plus les gens du centre… et les poussant vers les messies beaux-parleurs qui pullulent aux extrêmes.

Ensuite, les choses deviennent folles.

Les Etats-Unis ne sont pas les premiers à devenir cinglés, ceci dit… et ne seront pas les derniers.

Nous pouvons jeter un œil à l’Europe et à l’Asie pour un aperçu de ce qui pourrait suivre…

Reliques culturelles et destruction

Le Royaume-« Uni » est devenu fou au XVIIème siècle. Les guerres civiles en Angleterre, en Irlande et en Ecosse ont fait environ un million de morts.

La population d’Irlande a décliné de plus de 40% alors que les armées de Cromwell dévastaient les récoltes et tuaient hommes, femmes et enfants – dont bon nombre sont morts de faim. Les soldats ont aussi détruit des monastères, des couvents et des églises catholiques.

La France était considérée comme un parangon de civilisation avant la Révolution. Ensuite, à partir de 1789, en moins de dix ans, elle a sombré dans le chaos complet – 40 000 morts durant la révolution elle-même, puis jusqu’à six millions durant les guerres napoléoniennes qui s’en sont suivies.

Une fois encore, les icônes du passé – l’Eglise, l’aristocratie et la société civile – ont été réduites en miettes. Les prêtres ont dû jurer allégeance au nouveau gouvernement révolutionnaire. A Nantes, ceux qui refusaient étaient enchaînés les uns aux autres et jetés dans la Loire.

La Russie pendant la révolution bolchevique : même schéma – mais à bien plus grande échelle, avec jusqu’à 60 millions de morts au total durant la révolution, la guerre civile, les purges et les « camps de rééducation ».

Les révolutionnaires ont également cherché à éliminer toute trace de la culture qui les avait précédés – y compris les palais, les icônes, les églises, des œuvres d’arts et des documents… abattant, notamment, la statue du tsar Alexandre III.

Quant à la Révolution culturelle chinoise, elle a fait 20 millions de victimes. Elle a aussi détruit des millions de rappels du passé – là encore, des statues, des manuscrits, des rouleaux, des meubles antiques, des livres et des librairies antiques.

Hermann Rohr, du Vision Times :

« L’un des actes de vandalisme les plus douloureux, envers des reliques culturelles inestimables, a été la destruction, le pillage et l’incendie d’un temple confucéen vieux de plus de 2 000 ans, à Shandong, en 1966 : plus de 200 étudiants de l’université de Beijing se sont rendus sur ce site sacré dans le but de le démolir entièrement. »

A suivre…

Pour plus d'informations et de conseils de ce genre, c'est ici et c'est gratuit 


A découvrir