Télétravail : chez BMW, même les tweets vont compter

Redac Ecomat EcoQuick 17-02-2014
  • BMW dont les ventes ont augmenté de 6,4% en 2012 a décidé de revoir le
    calcul du temps de travail de ses employés pour comptabiliser les
    heures supplémentaires travaillées à la maison et non rémunérées.
Crédit Photo : cc/wikipedia

BMW dont les ventes ont augmenté de 6,4% en 2012 a décidé de revoir le
calcul du temps de travail de ses employés pour comptabiliser les
heures supplémentaires travaillées à la maison et non rémunérées.

Tous les cadres le savent : le soir et le week-end sont également dédiés à quelques tâches pour l'entreprise, comme répondre à des mails, recevoir des coups de téléphone, envoyer un sms ou même seulement envoyer une tweet en rapport avec le travail. Des petites choses qui peuvent prendre des heures de temps libre.

BMW a décidé qu'il était temps que ces petites attentions des employés envers la société soient comptabilisées dans le temps de travail. Mais pas question de gagner plus.

Les heures travaillées à la maison seront déduites du temps de travail en entreprise

Le concept est simple et pourtant personne, jusque-là, n'y avait pensé. Ou plus probablement n'a voulu y penser car avoir un cadre qui fait des heures supplémentaires non payées a toujours arrangé les patrons. Mais avec la sur-connectivité de notre époque, ce n'est quasiment jamais par choix que le travail entre dans la sphère privée.

Ainsi, BMW a décidé de remercier les cadres et autres employés qui travaillent en dehors des horaires de bureau en comptabilisant leurs heures. La simple petite tâche ira dans une cagnotte de « temps travaillé en plus ». Un temps qu'un employé pourra demander en retour, en sortant avant du bureau un soir par exemple.

Plus simplement : si vous avez une semaine de 40 heures mais que pour finir un projet vous avez bossé 10 heures de plus chez vous (donc des heures non payées), vous pouvez les déduire d'une autre semaine qui ne sera que de 30 heures. Et ce sans voir votre salaire diminuer.

Une révolution qui s'accorde avec son temps

Au niveau de la gestion du temps de travail de ses employés, BMW entre donc à l'ère du 100% connecté en éliminant la barrière entre le bureau et la maison. Mais la marque a pensé à tout et les employés auront garantie leur vie privée.

Car si l'entreprise se réserve le droit de vous poser une question par mail sur un projet en dehors de vos horaires de bureau, l'employé a le droit de définir des moments (tranches horaires ou journées) durant lesquelles la marque s'interdit de les contacter.

En somme, si vous autorisez votre chef à vous appeler à 19h le mardi soir, vous avez le droit de lui dire que le samedi matin vous faites la grasse matinée et que vous n'êtes là pour personne. Et BMW s'engage à respecter cela à 100%.

Vous avez aimé cet article ?Inscrivez-vous à notre newsletter

ON EN PARLE SUR LES RESEAUX SOCIAUXBUZZ