Immobilier : Est-ce que cela a du sens d'investir dans un studio à Paris ?

257 000 euros
Il faut compter environ 257 000 euros pour l'achat d'un studio de 25
m² à Paris

Le covid19 n’a pas modifié la tendance de hausse des prix de l’immobilier à Paris et l’envie qu’ont beaucoup de franciliens à investir dans ce secteur. 

Save Immo, une application permettant de calculer la pertinence d’un projet immobilier, a publié une étude en juillet 2021 afin d’évaluer la rentabilité d’un investissement locatif pour un studio dans la capitale. Pour un studio de 25 m² à Paris, le coût reste élevé : il faut compter environ 257.000 euros pour l’achat d’un studio de cette superficie, sans compter les frais d’agence. Bien sûr, ce montant varie en fonction de la localisation du bien immobilier ainsi que de son état. “En achetant sur 20 ans sans passer par un courtier, le taux d’intérêt moyen s’élève à 1,06%” explique l’étude de Save Immo. En faisant appel à un courtier, l’intérêt d’emprunt moyen descend à 0,70% mais environ 1.500 euros de frais de courtier sont à prévoir. En plus de cela, le propriétaire d’un 25 m² à Paris paie 300 euros par an de taxe foncière, à cela s’ajoutent les charges de copropriété à environ 75 euros par mois et les charges locatives à 50 euros par mois.

Il est plus rentable d’investir dans un meublé

Le loyer moyen pour une location en nue d’un studio de 25 m² est de 870 euros par mois tandis que pour un meublé de la même surface, le loyer est en moyenne de 990 euros par mois. Save Immo estime qu’il faut 4.300 euros pour meubler un studio de 25 m² et qu’ensuite, il faut compter environ 35 euros par mois pour la vétusté des meubles. Si le bien doit subir des travaux pour une rénovation complète, l’acquéreur devra compter environ 15.000 euros pour cette surface.

Avec un apport de 50.000 euros, soit 20% du prix total d’un studio de 25 m², une location nue coûterait environ 1075 euros par mois à l’acquéreur, tandis qu’un meublé coûterait 1.095 euros par mois. Pour ne pas dépasser le taux d’endettement fixé par les banques, l'acquéreur aura besoin de gagner 5.369 euros par mois pour une location nue et 5.151 euros par mois pour un meublé.

Un investissement réservé à des foyers aisés

“Investir à Paris est, sans surprise, réservé à des foyers plutôt aisés. Certains investissements sont plus accessibles que d’autres, il faut avoir la capacité d’épargner chaque mois. Si vous avez le choix, sachez qu’exploiter une location meublée demande souvent plus de temps qu’une location nue. Mais avec des travaux qui mettent en valeur le bien, vous devriez attirer les locataires les plus sérieux et qui resteront longtemps”, explique Paul Duthoit, fondateur de Save Immo. D’après Save Immo, un acquéreur qui investira avec un apport de l’ordre de 20% du prix du bien, devra consentir à un effort financier 415 euros par mois pendant 20 ans pour une location en nue, tandis que pour une location en meublé, l’effort financier est à 335 euros par mois pendant 20 ans.

 


A découvrir