L'immobilier de montagne : l'attrait pour les stations en hausse

Les chalets, les appartements et les maisons situés dans les stations ne sont plus considérés comme des logements pour les riches. Tout le monde peut devenir propriétaire de ce type de bien à condition d’aimer la montagne. Ce type de bien intéresse les personnes qui souhaitent disposer d’une résidence secondaire tout en générant des revenus locatifs.

Une forte attractivité pour la montagne

Les montagnes offrent différents paysages toute l’année, des verts pâturages en été et de la neige en hiver. Elles attirent les amateurs d’air pur et de sommets. Il est évident qu’elles séduisent les passionnés de sports d’hiver. La France possède plusieurs stations exceptionnelles comme l’Alpe d’Huez, Chamonix, Tignes ou encore La Plagne. L’achat d’une propriété constitue le meilleur moyen de profiter des atouts des stations. Chaque année, de nombreux acheteurs s’intéressent à un bien immobilier en montagne. La plupart souhaitent devenir propriétaires d’une résidence secondaire qu’ils envisagent souvent de louer lorsqu’ils ne sont pas surplace.

En effet, un logement en montagne permet de disposer de revenus complémentaires grâce à la location saisonnière. Pendant la basse saison ou lorsque le bien est libre, vous pouvez en profiter pour faire des vacances à la montagne. Toute l’année, vous avez droit à des paysages exceptionnels. En été, vous pouvez faire de la randonnée ou du VTT alors qu’en hiver c’est la saison de la glisse. Plusieurs activités s’offrent à vous comme le ski, le traîneau, la balade en raquettes ou encore la luge. Posséder une résidence secondaire à la montagne vous donne l’occasion de passer des vacances bon marché en famille. L’accompagnement de prestige-gestion.fr vous permet de trouver plus rapidement le bien idéal.

Une demande de l’immobilier de montagne en hausse

Les biens immobiliers situés dans les montagnes n’ont pas perdu leur attrait malgré la crise sanitaire. La demande en résidence de vacances au pied des pistes a explosé. Un engouement motivé par l’envie de profiter de grands espaces et de l’air pur de la montagne. Les gens veulent s’échapper de la ville. Le marché immobilier de montagne offre une excellente opportunité de fuir l’agitation du milieu urbain, notamment en raison de la crise sanitaire.  

Le Covid-19 a encouragé plus de personnes provenant d’un environnement urbain à s’installer à la montagne. Il a contribué à l’augmentation de la demande en appartement ou en chalet dans une station. Les montagnes permettent de vivre une expérience agréable en famille. L’occasion de se ressourcer dans un endroit exceptionnel. Les stations offrent tous les ingrédients pour passer des séjours incroyables. Mais le secteur de la location enregistre une baisse du taux d’occupation de logement. Une situation qui n’est pas surprenante compte tenu du contexte actuel.

Prix à la hausse pour l’immobilier de montagne

Les stations de ski continuent de séduire même si la fréquentation a chuté. L’immobilier de montagne intéresse davantage d’acheteurs depuis la crise sanitaire. Cela a entraîné la hausse du prix au m². Une tendance qui se poursuit donc, car les sommets sont convoités par de plus en plus de personnes qui souhaitent s’éloigner du milieu urbain. Bien évidemment, ce sont les stations les plus connues comme Chamonix, Alpe d’Huez, Méribel ou encore Megève qui retiennent l’attention des futurs acquéreurs. Dans ces endroits, l’augmentation des prix atteint des sommets. La hausse se situe aux alentours de 3 % dans l’ancien contre 8 % dans le neuf.  

À l’Alpe d’Huez par exemple, un bien se vend 4 523 € le m². L’immobilier de la station est monté en gamme depuis quelques années grâce à l’amélioration de l’architecture qui donne un nouveau visage à la région. Les acheteurs intéressés par l’Alpe d’Huez viennent généralement des grandes métropoles françaises. Des familles à la recherche d’air frais et de grands espaces pour s’adonner à la glisse en hiver. Dans les Monts Jura, il faut dépenser en moyenne 4 306 € le m² tandis qu’à Megève, un bien se négocie autour de 4 768 € le m².

Le prix continue de grimper dans les différentes stations. Même en Isère, où la demande étrangère est moindre, le prix reste soutenu. Mais dans certaines stations, comme les Arcs dans la Vallée de la Tarentaise, les prix sont en baisse de 12 %. Alors qu’à Tignes, la baisse est de 10 %.  

Très peu de biens neufs

L’achat à la montagne concerne en général les biens anciens. Dans le neuf, les offres sont plus rares. En effet, il y a très peu d’opportunité en raison du respect des plans locaux d’urbanisme. La rareté des biens neufs a conduit à la hausse du prix dans certaines stations. Dans les principaux domaines skiables, le prix s’élève jusqu’à 5 000 € le mètre carré en moyenne. Il peut grimper jusqu’à 10 000 € le m² en fonction du standing du logement. Aujourd’hui, l’accès à l’immobilier des montagnes n’est plus réservé aux fortunés. Vous pouvez investir dans un petit studio souvent disponible à un prix intéressant.  


A découvrir