Immobilier : vers les 9 200 euros le mètre carré à Paris

8000 EUROS
Seulement deux arrondissements de Paris coûtent moins de 8 000 euros
le mètre carré en moyenne.

Les ménages qui ont un projet immobilier vont devoir refaire leurs comptes et, probablement, faire des concessions : les prix de l’immobilier continuent d’être en hausse en France et en particulier à Paris où le prix au mètre carré enchaîne les records. L’année 2018 ne devrait pas voir cette tendance s’inverser grâce à un marché dynamique.

La fin de l’aubaine pour les acheteurs : les prix explosent dans l’ancien

Après une période où les acheteurs ont pu réaliser à moindre coût leur projet immobilier, grâce à des taux bas et un marché en berne où les prix avaient chuté, la situation s’est inversée : les vendeurs ont fait à nouveau augmenter les prix et même si les taux des crédits restent bas le pouvoir d’achat des acheteurs n’est plus au rendez-vous. La Capitale, zone tendue par excellence, enchaîne les records.

Le marché est toutefois dynamique dans toute la France avec 952 000 ventes réalisées entre début 2017 et fin septembre 2017. Un record historique : un an plus tôt, sur les 9 premiers mois de l’année, seuls 825 000 biens avaient été vendus selon les données publiées par l’indice Notaires-Insee le 30 novembre 2017.

C’est ce marché dynamique qui fait grimper les prix : les vendeurs veulent vendre et les acheteurs acheter… et l’offre est bien présente.

Les prix explosent, surtout à Paris

Un marché dynamique fait forcément monter les prix : à Paris, au troisième trimestre 2017, 52 780 transactions ont été enregistrées. Dans l’ancien, notamment, le prix au mètre carré a donc grimpé avec des records : le 6ème arrondissement de Paris a vu son prix moyen au mètre carré atteindre 12 200 euros, en hausse de 8,6 % sur un an.

C’est le 3ème arrondissement qui enregistre la plus forte hausse annuelle dans la Capitale : +14,8 % en un an atteignant le prix moyen de 11 180 euros le mètre carré.

Désormais, Paris intra-muros ne compte plus que deux arrondissements avec un prix au mètre carré moyen inférieur à 8 000 euros : le 19ème (7 090 euros) et le 20ème (7 610 euros). Et les notaires estiment, en se basant sur les prix avant-contrat, que la barre des 9 200 euros le mètre carré en moyenne pourrait être franchie en janvier 2018.


A découvrir