Immobilier : Hausse du prix de l'ancien en 2016 ; et en 2017 ?

8847 EUROS
Paris reste la ville la plus chère de France avec un prix de 8 847
euros le mètre carré dans l'ancien.

L’année 2016 a signé, en grande pompe, la reprise du secteur immobilier fortement frappé par la crise économique de 2008 de laquelle il avait du mal à se relever. Les Français ont acheté un nombre de maisons record grâce, notamment, aux taux des crédits immobiliers très bas qui ont augmenté le pouvoir d’achat des ménages. Résultat : les prix de l’immobilier ont augmenté.

L’immobilier ancien voit ses pris augmenter, mais pas partout

L’étude annuelle du réseau Century 21, dévoilée mardi 3 janvier 2017, offre une vision d’ensemble du secteur immobilier de l’année 2016. L’étude se concentre sur l’immobilier ancien et la tendance est claire : avec une hausse des prix moyenne de 1,7 % en France, l’immobilier a profité pleinement de la baisse des taux des crédits liée à un environnement de taux bas et à la politique d’assouplissement quantitatif de la BCE.

1,7 % de hausse, donc, mais pas partout, loin de là. Paris a connu une hausse des prix de 4,9 % et, globalement, tous les départements d’Île-de-France ont vu leurs prix grimper… sauf la Seine-Saint-Denis où les prix ont chuté de 2,9 % en un an. Mais L’Île-de-France n’a pas été la région ayant connu la plus forte hausse des prix de l’ancien (+1,4 % en moyenne).

La Franche-Comté (+3,9 %), la Bretagne (+6,5%) et l’Aquitaine (+6,6%) ont largement battu la Capitale en ce qui concerne l’augmentation des prix. Les grands perdants sont le Limousin (-8,3 %), le Poitou-Charente (-6,6 %) et la région Rhône-Alpes (3,3%).

8 847 euros le mètre carré dans l’ancien à Paris

Si la hausse des prix n’a pas bénéficié plus que ça à la région Île-de-France c’est car la capitale et ses environs ont déjà les prix les plus élevés de France. Il faut compter 8 847 euros le mètre carré pour s’offrir un appartement ancien dans la Capitale et, globalement, 3 287 euros le mètre carré en Île-de-France (hors Paris). Seule la Provence-Alpes-Côtes-D’azur bat l’Île-de-France (hors Paris) avec un prix moyen au mètre carré dans l’ancien de 3 538 euros.

Sans surprise, c’est dans la Limousin que les vieilles pierres coûtent le moins cher : 1 175 euros le mètre carré en moyenne. La Bourgogne arrive en deuxième position avec 1 236 euros le mètre carré en moyenne suivie de l’Auvergne et ses 1 275 euros le mètre carré.

2017 va-t-elle être un nouveau grand cru ? Pas forcément

Le marché immobilier a connu des sommets en 2016 mais les agences sont prudentes : 2017 pourrait recevoir un coup de frein. S’il n’est pas question de retomber dans la crise, plusieurs facteurs pourraient freiner les achats à commencer par les prix : conscients que les acheteurs ont plus de pouvoir d’achat, les vendeurs continuent de relever les prix de leurs biens, réduisant, de fait, cet avantage.

Les banques, elles, devraient encore crouler sous les dossiers de demandes de crédits ou de renégociation et ça pourrait poser un problème : les délais s’allongent et risquent de se cumuler avec une nouvelle tendance survenue fin 2016.

Les taux des crédits immobiliers devraient remonter en 2017 : dès décembre 2016 le taux moyen est passé de 1,31 % à 1,34 % selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA et la tendance devrait se poursuivre. Les banques ont besoin de faire remonter les taux des crédits afin de retrouver des marges de manoeuvre et de la rentabilité.

Code promo PMU sport


A découvrir