Immobilier : regain d'intérêt pour le viager avec l'épidémie de coronavirus

74 %
74% des retraités français sont propriétaires de leur résidence.

Face à la peur de devoir quitter leur logement et d’aller en maison de retraite en période de coronavirus, de nombreuses personnes âgées se tournent vers le viager. Un système qui permet d’acquérir un bien immobilier via une rente mensuelle. 

Viager : un contexte économique et social favorable 

Déjà en hausse depuis près d’un an, le marché du viager connaît un engouement suite à la pandémie coronavirus. « La principale explication à cet engouement soudain, c'est la crainte pour ces vendeurs âgés de devoir quitter leur domicile pour entrer en maison de retraite » précise France Inter. La crise du coronavirus a particulièrement touché des personnes âgées et en particulier dans les Ehpad (plus de 10.000 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux). Les retraités cherchent désormais une solution alternative pour pouvoir rester chez eux. 

Autre facteur qui pousse les retraités à s’intéresser à cette solution : la baisse des pensions de retraites. Mise de côté depuis le mois de mars en raison de la crise sanitaire, la réforme des retraites devrait revenir sur le devant de la scène dans les prochains mois. 

Le viager, un moyen d’acquérir un bien sans avoir recours au crédit bancaire 

En cette période d’instabilité financière, les investisseurs cherchent à diversifier leur portefeuille. Le viager semble donc un placement dans lequel le taux de rendement net peut s’avérer payant avec un minimum de risque. Le principe est simple : le bien immobilier du vendeur est transformé en capital puis en rente mensuelle en échange, la personne (souvent une personne agée) peut continuer d’habiter son logement sans avoir l’obligation de déménager. L'acquéreur devient alors propriétaire du bien lors du décès du vendeur. Acheter un bien immobilier en viager permet de ne pas avoir recours aux prêts bancaires et par conséquent aux intérêts. Le seul risque est de récupérer le bien plus tard qu'on ne l'avait pas prévu au moment de l'achat.

Le site logement-viager.fr précise cependant que « contrairement aux idées reçues, il peut être préférable d’investir dans un viager occupé par de jeunes seniors, car le montant de l’abattement est plus important que celui occupé par des personnes âgées. Le coût global sera donc plus avantageux ». Malgré ses nombreux avantages, le marché du viager est très peu utilisé en France et ne représente qu’1 % des transactions immobilières. 


A découvrir