Les impacts positifs de la crise Covid-19 sur la santé des Français

93 %
93% des Français ont fait confiance à leur médecin généraliste.

Contre toute attente, la crise sanitaire n’a pas eu que des effets négatifs. Elle a permis de redorer le blason des généralistes et des pharmaciens mais aussi d’acquérir de bonnes habitudes en termes de santé.

Les médecins et les pharmaciens ont la confiance des Français

Depuis la crise sanitaire, les soignants et le personnel médical ont une côte d’enfer auprès des Français. C’est ce que révèle une enquête BVA pour la Fondation APRIL, réalisée du 5 au 7 mai 2020 auprès de 1007 personnes. Selon le sondage, « 93% des Français font confiance à leur médecin généraliste pour suivre leur état de santé ».  

Pendant cette période inédite, le médecin traitant a été la première personne vers qui les patients se sont dirigés. D’ailleurs, 74% des personnes malades envisagent ainsi à l’avenir de continuer à s’orienter en priorité vers leur médecin traitant en cas de problème de santé.

Même ambiance pour les pharmaciens puisque 83% des sondés leur accordent leur confiance. « Un résultat en hausse de 5 points par rapport à l’an dernier » affirme l'enquête.

De bonnes pratiques et habitudes

À force d’être répétés tout au long du confinement, il faut croire que les gestes barrières ont été intégrés par la majorité des Français. « Le lavage des mains plus fréquent est désormais bien respecté (88%) tout comme la distanciation sociale avec un proche (80%) » détaille l’enquête.

Et après ? 81% des sondés souhaitent maintenir une distanciation physique dans les lieux publics, 93% affirment qu’ils poursuivront un lavage des mains plus régulier et 82% de ceux qui ont porté un masque compte en mettre s’ils tombent malade

Le confinement a aussi permis aux Français de mieux prendre en main leur santé par un comportement plus responsable au quotidien : 52% des sondés affirment ainsi s’être mieux alimentés « en privilégiant les produits bruts, en cuisinant et en mangeant plus équilibré ». Concernant le sport, 3 personnes interrogées sur 10 ont fait davantage d’activité physique.


A découvrir