Impôts : bientôt une surtaxe exceptionnelle sur les grands groupes ?

25 %
Le gouvernement a promis de baisser le taux de l'impôt sur les
sociétés de 33 % à 25 % d'ici 2022.

Bruno Le Maire doit trouver 10 milliards d’euros rapidement pour rembourser une dette héritée de l'ère Hollande. Alors il a eu une idée : une surtaxe ! 

 

Un trou dans les comptes

Selon Les Echos, le gouvernement envisagerait d'instaurer une surtaxe, temporaire promet-il, dans le but de compenser la perte de 10 milliards d'euros liée à l'invalidation de la taxe sur les dividendes par le Conseil constitutionnel.

Pour faire simple : l'État doit rembourser aux grandes entreprises entre 8 et 10 milliards d'euros, puisque la taxe à 3 % sur les dividendes, instaurée en 2012, a été invalidée par le Conseil constitutionnel.

L'esprit "civique" des très grandes entreprises 

Problème, où trouver cet argent, pour combler une dette héritée d’une erreur commise par l’ancienne équipe au pouvoir ?!

Le gouvernement envisagerait donc d'instaurer une surtaxe d'impôt sur quelques très grands groupes, une sorte de « contribution exceptionnelle ». Seuls seraient concernés ceux réalisant plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires. « Je compte sur l'esprit civique des très grandes entreprises », a indiqué le ministre de l’Economie. 

Cette surtaxe couvrirait environ 4 milliards d’euros, sachant que l’Etat en avait déjà provisionné près de 6. 

Reste que le président du Medef, Pierre Gattaz, a estimé la semaine dernière que « ce n'est pas aux entreprises de payer pour les dysfonctionnements de l'État »...


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.