Impôts : un "audit" sur le prélèvement à la source mené en juin

45,6 %
En 2015, seuls 45,6% des foyers fiscaux ont payé des impôts sur le
revenu.

Autant François Fillon avait promis d’annuler la réforme lancée par François Hollande, autant Emmanuel Macron a toujours dit qu’il étudierait la question, se réservant la possibilité de reporter son entrée en vigueur si elle s’avérait trop mal ficelée. 

 

Le maintien, ou le report

“Un audit” : voilà ce que le parti du président “La République en Marche” a promis ce week-end, en marge de l’investiture. Au mois de juin, donc dans 15 jours, un audit va être réalisé afin de voir si le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source, tel qu’il a été conçu et mis en place par le gouvernement sortant, est bien fagoté.

On connaitra le résultat de cet audit avant l’été.

« On va regarder cet audit et, si l’expérimentation peut être lancée dans de bonnes conditions, elle sera lancée et si ce n’est pas cas, il y aura un report", a indiqué Benjamin Griveaux, porte-parole du mouvement.

Comme nos voisins

En Marche ! parle toujours d’expérimentation, et non pas du prélèvement à la source pour tout le monde obligatoire dès le 1er janvier 2018, comme cela est pourtant prévu à ce stade. Rappelons-le, le nouveau président est favorable à cette réforme, au motif qu’elle « permet de lisser les à-coups » et « que beaucoup de pays voisins ont mis en œuvre ». Les Français aussi plébiscitent cette réforme. 

Rappelons que pour En Marche !, le problème du prélèvement à la source, c’est qu’il annulerait l’effet visuel sur les fiches de paie de la suppression de certaines cotisations sociales, destinées à être transférées sur la CSG. Ce qui fera augmenter les salaires nets, sauf bien-sûr si l’impôt est donc prélevé à la source.


Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.