Confinement : Le prix des imprimantes flambe

0,4 %
Le marché français de l'impression a connu une croissance de 0,4% en
2017.

Face à la hausse de la demande, les vendeurs d’imprimantes n’ont pas hésité à augmenter fortement leurs prix depuis le confinement. 

Des prix en hausse de 13%

En cette période de coronavirus, les Français sont confinés chez eux depuis le 17 mars. Pour pouvoir sortir de chez soi, il faut une attestation dérogatoire de déplacement, celle-ci doit être imprimée ou recopiée à la main. Afin d'éviter cette tâche fastidieuse, de nombreux consommateurs ont décidé d'investir dans cet outil, également utile pour imprimer les devoirs des enfants ou des coloriages. La demande des imprimantes a donc augmenté et avec elle les prix.

Selon les relevés de l’Observatoire de la consommation de l’UFC-Que Choisir, le prix des imprimantes jet d’encre et lasers public a augmenté de 13% ces deux dernières semaines. Certains produits ont même connu une hausse de près de 40%, comme l’imprimante Epson Ecotank ET-4750 qui coûtait 388,30 euros le 1er mars contre 539,99 euros le 26 mars. Depuis le début de l’année, le prix moyen des imprimantes était plutôt stable et n'avait jamais dépassé +2 % ou +3 % en une semaine.

Moins de références 

L’association de défense des consommateurs a également constaté une baisse du nombre de références disponibles de  42%. « De toute évidence, certains marchands cherchent à profiter du fait que l’offre se réduit et que les besoins des Français sont de plus en plus pressants pour augmenter leurs prix » explique l’association. En revanche, ces pratiques ne sont pas illégales, la fixation des prix dépend de la loi de l’offre et de la demande, celle-ci est libre.

Avant de se lancer dans cet achat, il est préférable de bien comparer les prix sur les différents sites marchands ou même de reporter votre achat. En attendant, vous pouvez faire recopier vos attestations par vos enfants, cela les occupera.


A découvrir