Indemnité inflation : finalement, elle sera bien versée. Mais quand ?

100 EUROS
L'indemnité inflation est d'un montant de 100 euros.

L’Indemnité inflation aura été plus compliquée à mettre en place que ce que s’attendait le gouvernement lorsqu’il l’a annoncée : elle n’a pas fait l’unanimité chez les parlementaires, loin de là. L’opposition à cette mesure a été forte, mais l’exécutif aura eu le dernier mot le 24 novembre 2021.

Indemnité inflation : l’Assemblée nationale donne son feu vert définitif

Annoncée par le gouvernement comme mesure pour compenser un peu l’inflation mais, surtout, la hausse des prix des carburants en France portée par la hausse des prix du pétrole, l’indemnité inflation a été critiquée fortement, notamment pour son assiette très stricte et très large à la fois.

Si l’Assemblée nationale, acquise à l’exécutif, l’a adoptée en première lecture, le Sénat a été plus dur et l’a retoquée, la remplaçant par une mesure plus ciblée lors de son vote sur le Projet de Loi de Finances Rectificatif 2021 (PLFR 2021). Un vote plus que symbolique, mais qui n’aura pas résisté à la deuxième lecture de l’Assemblée nationale.

Selon les informations du journal Le Figaro, les députés ont réinstauré dans le PLFR 2021 la première version de l’indemnité inflation, lors de la deuxième lecture du texte. Adoptée, l’indemnité inflation sera bel et bien versée aux Français.

Qui touchera l’indemnité inflation, et quand ?

L’assiette, principale critique faite à cette mesure, ne change pas : 38 millions de Français vont toucher l’indemnité inflation qui reste d’un montant de 100 euros. Tous les Français dont les revenus nets mensuels sont inférieurs à 2.000 euros sont concernés, ce qui va provoquer des effets de seuil et donc des perdants comme des gagnants.

Concernant le versement, il sera étalé entre décembre 2021 et février 2022, en fonction du statut du bénéficiaire. Les premiers qui recevront l’indemnité inflation seront les salariés du privé, les étudiants boursiers ou encore les travailleurs non-salariés. Les employés de l’État la recevront entre décembre et janvier ; les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires de minimas sociaux en janvier 2022. Les retraités seront les derniers et la percevront en février 2022.


A découvrir