Le retour de l'inflation

2,2 %
Les derniers Indices des prix à la consommation harmonisés (IPCH)
publiés par l'Eurostat le 1er octobre 2021 s'inscrivent en hausse de
2,2% sur un an.

J'ai vu les sourcils des économistes se lever quand, à la mi-septembre 2021, chez Jean-Jacques Bourdin, j'ai attiré l'attention sur le sujet de l'inflation.

On m'a objecté les prévisions des institutions officiels : +2,2% pour 2021. Mon oeil ! Je ne veux pas jouer les Cassandre, j'ai conscience qu'on va aux présidentielles et que tous les candidats vont surenchérir sur le thème du pouvoir d'achat. Donc, pas de démagogie. Mais quand je regarde les évolutions des tarifs qui arrivent, j'annonce :« hausse des prix dans tous les secteurs ». Et ça craint !

1) LE TRANSPORT DE MARCHANDISES

C'est du délire! Jusqu'à 85% de hausse sur les containers. La chaîne logistique a été perturbée pendant le Covid, mais quand même j'ai un soupçon : les bénéfices semestriels des compagnies maritimes explosent.

2) L'ENERGIE (GAZ / ELECTRICITE)

On connait déjà la facture ! Carburant : ça grimpe sec... Cet hiver, le chauffage ?

3) LES MATIERES PREMIERES

Aluminium : +38%, plastique +18%, coton +19%, acier +30%, carton +30%. Certes ça va se négocier, mais les industriels déjà annoncent :

- Jardinerie +11%,
- Equipement cuisson +12%
- Bricolage +8%
- Huiles alimentaires +6%,
- Pâtes : de 15 à 35% !

On a promis aux agriculteurs de valoriser leurs productions : c'est ok. Mais pour le reste, ça fait beaucoup, ça fait trop...

Je rappelle : aux USA, l'inflation est déjà supérieure à 5%...

Je crois en la reprise. La croissance dépend de la confiance. Mais il ne faut pas raconter d'histoires : il va falloir trier, étaler et éviter la spéculation.

Croyez-moi, il faudra plusieurs « divisions » Leclerc pour s'attaquer à cette « multiplication » de hausses !

Coup de gueule posté par Michel-Edouard Leclerc sur son compte Facebook.


A découvrir