Inflation = récession préparez vous !

4,8 %
L'inflation en France en avril 2022 a atteint 4,8%.

Inflation = récession.

Après avoir vécu une période où tout le monde faisait semblant de croire que l’inflation ne serait que faible et temporaire avant de devoir avouer qu’elle était forte et durable.

Tout le monde fait désormais semblant de croire que cette inflation ne posera pas de problème de croissance et que nous ne risquons pas de vivre une nouvelle récession.

Dans cette vidéo je partage avec vous quelques points de réflexion sur cette idée que l’inflation que nous connaissons et que nous subissons, va nous conduire inévitablement à une très grande récession.

Cette récession sera certainement plus importante que celle de 2008 consécutive à la crise des subprimes.

Mais sans doute moins forte que celle que nous venons de vivre en 2020 avec les confinements généralisés à partir de mars de cette année.

Cette récession devrait intervenir sur l’année 2023.

Bien évidemment cela pourrait aller beaucoup plus vite et être beaucoup plus grave si par exemple, cette histoire de variole du singe venait à conduire les Etats à prendre des mesures de restriction de voyage et de déplacement.

D’après les dernières rumeurs, la Suède serait le premier pays à les envisager.

Attendez-vous à ce que ce sujet prenne de l’ampleur dans les prochains jours.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.