Investissement en bourse : le jeu vidéo reste un secteur risqué

À l’automne 2018, les plus grands éditeurs de jeu vidéo ont connu un ralentissement et un recul inquiétant pour les professionnels du milieu. Depuis, la situation s’est heureusement stabilisée, mais aucun des grands acteurs du secteur n’a pu profiter de la récente relance que les marchés mondiaux ont connue. Le jeu vidéo, malgré des aspects attrayants, reste donc un milieu d’investissement risqué.

Un marché pourtant prometteur

Le jeu vidéo est un marché prometteur à bien des égards. Les innovations sont fréquentes et importantes. L’arrivée prochaine d’une nouvelle génération de consoles promet d’ailleurs de beaux chiffres de ventes dans les années à venir. L’année 2018 avait d’ailleurs été l’année de tous les records avec des jeux très attendus qui n’avaient pas manqué de rencontrer le succès.

Pourtant, malgré toute cette agitation, les résultats des grands acteurs du jeu vidéo en bourse restent relativement stables, voire décevants. Résultat, les investisseurs ont tendance à bouder le milieu. Effectivement, comparé au trading sur le Forex, un investissement en bourse dans le secteur du jeu vidéo semble bien moins rentable.

Un secteur en pleine crise

En fait, si le secteur du jeu vidéo peut se vanter de bons résultats et de ventes tout à fait correctes et stables depuis plusieurs années, il ne s’en trouve pas moins en plein milieu d’une crise majeure de son histoire. Effectivement, l’année 2018 aura été l’année de tous les scandales et beaucoup d’éditeurs auront dû faire face au mécontentement des consommateurs.

D’Ubisoft à EA en passant par Bethesda, tous les grands développeurs et éditeurs du secteur ont subi les foudres des fans et des joueurs déçus par certains de leurs produits. Il faut dire que les coûts de création d’un jeu vidéo sont de plus en plus élevés et les durées de développement de plus en plus longues. Résultat, certains éditeurs publient des jeux bourrés de défauts et de bugs pour économiser du temps et de l’argent, au grand dam des joueurs.

Un marché très concurrentiel

Malgré tous les écueils auxquels le secteur du jeu vidéo doit faire face depuis quelques années, notamment en 2018, il profite également d’une très forte concurrence qui lui permet de rester plutôt attractif pour les investisseurs. L’année 2018 aura d’ailleurs été l’année d’émergence de l’un des plus grands phénomènes de l’histoire du jeu vidéo : Fortnite.

Cependant, cette concurrence a également des conséquences négatives sur les petits acteurs du secteur qui ont alors du mal à se faire remarquer et à développer leurs projets. Cette situation délicate crée de nombreuses tensions et tout le secteur en subit les conséquences à grande échelle, notamment lorsque les petits investisseurs préfèrent se tourner vers d’autres investissements.


A découvrir