Etat islamique : le chocolatier Isis change de nom

35 MILLIONS €
Isis, le chocolatier belge qu'il faut désormais appeler "Libeert",
réalise chaque année un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros, ce
qu'empoche l'Etat islamique en quinze jours.

Isis, le chocolat des djihadistes ? C'est pour éviter ce genre de blagues vaseuses que le chocolatier belge Isis a changé de nom. Mais pour la seconde fois, en un an.

 

Qui aurait pu prévoir que le pseudo califat auto-proclamé de l'Etat islamique donnerait Isis en acronyme anglais ?

Isis : un chocolatier porte le même nom que l'organisation terroriste islamique

Certainement pas le chocolatier belge, Isis, qui a été forcé par les évènements internationaux de changer de nom, pour éviter toute association négative avec l'organisation terroriste islamique qui fait actuellement souffler un vent de terreur en Syrie et en Irak, et qui menace désormais aujourd'hui fermement l'Occident.

 

Le chocolatier change donc de nom. Mais une seconde fois, en un an. A la fin de l'année 2013, la société belge avait choisi le nom d'Isis, le même patronyme que les pralines et tablettes de chocolat qu'elle vend dans le monde entier, à la place d'Italo-Suisse. L'entreprise avait jugé ce changement pertinent du fait que de par sa nationalité belge, elle n'avait rien, ni d'italien, ni de suisse.

Un chiffre d'affaire annuel de 35 millions d'euros

"Si nous avions su qu'une organisation terroriste portait le même nom, nous ne l'aurions jamais choisi" a précisé Désirée Libeert, responsable marketing de la société à Reuters. Pourtant le préjudice est là. Car même si cette histoire paraît anecdotique, la société confirme le fait que certains clients ont arrêté de commander du chocolat chez eux, en raison de l'image négative que les consommateurs avaient du terme "Isis".

 

Le chocolatier tente aujourd'hui tant bien que mal de corriger ce préjudice en choisissant comme nom "Libeert", du nom de la famille propriétaire de la société. Une entreprise familiale qui date de 1923, soit bien avant la création de l'Etat islamique, et qui réalise chaque année un chiffre d'affaires de près de 35 millions d'euros.  


A découvrir