En Italie, Auchan cède la quasi-totalité de ses magasins

73800
Auchan emploie 73 800 salariés en France

Après une très mauvaise année 2018, Auchan poursuit ses efforts de redressement en annonçant la cession de la quasi-totalité de son réseau en Italie. 

En 2018, Auchan a essuyé une perte de 1,145 milliard d’euros, poussant le géant français de la grande distribution à mettre en œuvre un plan de redressement de grande ampleur. L’entreprise a annoncé au mois d’avril la mise en vente de 21 points de vente en France ; une nouvelle cession a été annoncée cette semaine, qui concerne l’activité italienne d’Auchan. La branche distribution de la société, Auchan Retail, va vendre la quasi-totalité de son réseau à Conad, l’organisation de commerçants de détail la plus importante en Italie. Auchan est à la tête de 1 600 magasins au pays, des hypermarchés, des supermarchés et des supérettes. 

Lourdes pertes

Après l’opération, qui devra recevoir le feu vert des autorités italiennes de la concurrence, Auchan ne conservera que 33 supermarchés non-franchisés basés en Sicile, ainsi que les 50 points de vente de l’enseigne Lillapois. La filière immobilière du groupe, Ceetrus, garde également les galeries commerciales des magasins Auchan et Simply vendus à Conad. Par conséquent, l’activité italienne d’Auchan va se réduire comme peau de chagrin. La transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé (elle devrait atteindre le milliard d’euros), va renforcer le réseau de 3 225 magasins de Conad.

Croissance solide

L’entreprise italienne a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 13,4 milliards d’euros, en progression de 3% sur un an. Cette croissance est d’autant plus solide que c’est l’ensemble du secteur qui doit se réinventer sous la pression du changement de comportement des consommateurs et du poids grandissant du commerce en ligne. Auchan ne fait pas exception à la règle, et Carrefour non plus qui a annoncé une réduction de 4% de ses effectifs en Italie.


A découvrir